Confidentiel: Des enfants de dirigeants du FLN candidats aux législatives - DIA
15167
single,single-post,postid-15167,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-djamel-ould-abbas

Confidentiel: Des enfants de dirigeants du FLN candidats aux législatives

DIA-07 février 2017: Au parti du Front de libération nationale (FLN), la politique et les élections législatives sont devenues une histoire de famille ! Selon des informations recueillies auprès de ce plus vieux parti en Algérie, des membres-dirigeants ainsi que leurs enfants auraient déposé leurs candidatures en prévision des prochaines élections législatives, prévues le 4 mai 2017. Il s’agit notamment des enfants de certains membres du Comité central et du Bureau politique. Des noms auraient même été avancés, notamment les Boumahdi, Bouhadja, Zehali et Ouazane.
Ces enfants, filles et garçons, se sont portés candidats avec leurs pères dans différentes wilayas et seraient sûrs de leur victoire pour s’adjuger un confortable siège à l’Assemblée populaire nationale.
Ces pratiques contrastent avec les affirmations du secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbes qui avait indiqué avoir déclaré la guerre à l’argent sale, oubliant, semble-t-il, que les mauvaises pratiques ont la peau dure. Des pratiques qui, si elles viennent à se confirmer, n’honorent pas ce parti qui est la première force politique en Algérie.

3 Comments

  • tounsi
    8 février 2017 7:06

    Pseudo première force politique

  • tounsi
    8 février 2017 7:07

    Pseudo  » première force politique »

  • Rezki
    8 février 2017 12:08

    C vrai Ould Abbés veut apparemment remplacer l’argent sale ou la chkara par l’hérédité c’est à dire l’argent facile. Le terme Facile passe mieux que le terme SALE. C cela le FLN.

Envoyer un commentaire