DIA | Coronavirus: Le Hadj pourrait ne pas avoir lieu cette année
50268
post-template-default,single,single-post,postid-50268,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Coronavirus: Le Hadj pourrait ne pas avoir lieu cette année

DIA-31 MARS 2020: Le ministre saoudien du Hadj, Mohamed Saleh Ibn Tahar Banten, a exhorté tous les pays musulmans à temporiser et de ne pas établir la liste des pèlerins, expliquant que la situation n’est pas encore claire en ce qui concerne l’évolution et la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Pour l’Arabie saoudite, il s’agit en premier lieu de préserver leur sécurité et la santé des pèlerins qui vont affluer du monde entier, sachant que certains pays sont infectés et touchés plus que d’autres. Pour le ministre saoudien du Hadj, l’objectif c’est d’empêcher que la pandémie soit relancée à partir des Lieux saints de l’Islam. A cet effet, il a relevé que le Royaume déployait de grands efforts pour lutter contre le coronavirus, faisant savoir qu’en une semaine 68 000 pèlerins ont été reconduits chez eux.

Pour rappel, le Royaume a suspendu la Omra pour tous les pays par précaution afin de limiter la propagation du nouveau Coronavirus. Il se pourrait que la même disposition soit appliquée pour le Hadj, ce qui serait une première dans l’histoire de l’humanité, depuis l’avènement de l’Islam, il y a 14 siècles. Souhaitons tout de même que la pandémie s’estompe afin de permettre aux pèlerins de retrouver les Lieux saints de l’Islam.

Mohamed Nassim

0Shares