DIA | Covid-19 : près de 3,5 millions de personnes seulement sont vaccinées en Algérie
63446
post-template-default,single,single-post,postid-63446,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Covid-19 : près de 3,5 millions de personnes seulement sont vaccinées en Algérie

DIA-29 juillet 2021: Prés de 3,5 millions de personnes ont été vaccinées en Algérie depuis l’entame de l’opération de vaccination, alors que l’Etat algérien a acquis plus de 9 millions de doses de vaccins jusqu’à fin juillet, a-t-on appris jeudi auprès des services du Premier ministère.

Il faut reconnaitre que l’Algérie accuse un retard  en matière de vaccination quand on sait que l’opération a été symboliquement lancée à la fin janvier 2021. La vaccination n’a réellement commencé qu’au mois de mars avec l’acquisition d’importantes doses. Dans les pays voisins, le nombre de personnes vaccinées dépassent 10 millions, sachant que le nombre d’habitants s est moindre comparativement à l’Algérie.

“Un total de 3.421.279 personnes vaccinées, dont, 2.696.467 personnes ont reçu la première dose de vaccin, tandis que 724.812 personnes ont reçu la deuxième dose de vaccin”, a précisé la même source.

S’agissant de la progression de l’opération de vaccination, la même source affirme qu’au 26 du mois de juillet courant 211.186 personnes ont été vaccinées, 246.676 personnes le 27 du même mois et 214.866 personnes pour la journée du 28 juillet.

A propos de l’acquisition des doses de vaccins, les services du Premier ministère indiquent qu’un total de 9.273.200 doses ont été acquises à fin juillet 2021, alors que les prévisions pour le mois d’août sont arrêtées à 8.200.000 doses du vaccin Sinovac pour le 30 juillet 2021, 758.000 doses d’Astra Zeneca (dans le cadre Covax) et  650.000 doses de Sputnik V.

Pour ce qui est du mois de septembre 2021, la même source affirme qu’il est prévu l’acquisition de 5.000.000 doses du vaccin Sinovac, en attendant le lancement de la production nationale de ce vaccin chinois prévue au mois de septembre prochain avec une quantité mensuelle de 2.500.000 doses.

Concernant la production d’oxygène et gaz médicaux, un total de la production moyenne journalière de 400.000 litres est enregistré et livré aux établissements hospitaliers, a-t-on encore précisé.

Pour ce qui est de l’évolution de la production journalière d’oxygène médical en litres, cinq (5) opérateurs sont agréés par le Ministère de l’Industrie Pharmaceutique, à savoir LINDE GAZ, CALGAZ, SIDAL, AURES GAZ et SARL GAZ INDUSTRIEL, selon la même source, ajoutant que la capacité globale installée est de 340.000 litres/jour, alors que la production journalière effective est d’environ 300.000 litres/jour.

Trois (3) producteurs d’oxygène industriel convertible en oxygène médical relevant du domaine sidérurgique ont également contribué à fournir l’oxygène, à savoir TOSYALI-ORAN, AQS -JIJEL et SIDER-ANNABA. Ces 3 opérateurs ont fourni une production moyenne de 95.000 litres/jour.

Pour les concentrateurs, un total de 15.050 concentrateurs dont, 1.050 concentrateurs ont été acquis le 25 juillet 2021, tandis que 750 concentrateurs sont prévus pour demain et 2.250 concentrateurs entre le 3 et le 5 août 2021 prochain à partir d’un don du PNUD.

La même source a aussi souligné une commande lancée pour l’acquisition 5.000 concentrateurs, ainsi que les autorisations accordées aux opérateurs privés pour l’acquisition de 6.000 concentrateurs.

S’ajoute à cela, la levée de toute contrainte administrative pour l’importation de concentrateurs par les particuliers.

S’agissant des générateurs d’oxygène, la même source a rappelé qu’une opération a été lancée pour la dotation des hôpitaux de générateurs d’oxygène, ainsi que les autorisations accordées aux opérateurs privés pour l’acquisition de générateurs d’oxygène.

Pour l’importation de l’oxygène, trois (3) citernes cryogéniques d’une capacité de 60.000 litres liquide, ainsi que 10 unités mobiles générateurs d’oxygène d’une capacité de 20.000 à 40.000 litres jour “sont en cours d’acquisition” révèle la même source.

Il faut aussi reconnaitre l’échec des ministères de la Santé et de l’Industrie pharmaceutique qui ont mal géré la pandémie. La pénurie de l’oxygène médical a mis à nu le manque de gestion prospective du secteur d’autant plus que des médecins mettaient en garde contre la recrudescence du nombre de nouveaux cas. En d’autres termes, des dispositions auraient du être prises afin d’éviter la pénurie d’oxygène, ce qui a couté la vie à des milliers d’Algériens.

Amir Hani

Envoyer un commentaire

0Shares