DIA | Cristiano Ronaldo refuse Coca-Cola, l’action baisse en bourse de 4 milliards de Dollars (Vidéo)
62123
post-template-default,single,single-post,postid-62123,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Cristiano Ronaldo refuse Coca-Cola, l’action baisse en bourse de 4 milliards de Dollars (Vidéo)

DIA-16 juin 2021: Le joueur portugais a affirmé en conférence de presse qu’il préférait l’eau au soda. En quelques heures, la capitalisation boursière de la marque a décru de 4 milliards d’euros.

Quoiqu’il fasse, Cristiano Ronaldo fait parler de lui. L’attaquant star de la Juventus de Turin et du Portugal, devenu meilleur buteur de l’histoire de l’Euro mardi contre la Hongrie, a également fait le show la veille de son match en conférence de presse. Alors que deux bouteilles de Coca-Cola, une marque partenaire de l’Euro, étaient positionnées devant lui, «CR7» les a écartées avant de leur préférer une bouteille d’eau.

Pour celui qui a fait du culte du corps une religion, une telle attitude à l’encontre de la boisson sucrée n’est pas si étonnante. Coca-Cola, en revanche, se serait bien passé d’une telle publicité. En quelques heures, son action a perdu un point avant de se ressaisir, un peu, dans la journée de lundi.

Pas de procédure disciplinaire

Lundi matin, l’action Coca-Cola était en effet passée de 56,18 dollars à 55,24 dollars. Au total, la capitalisation boursière du groupe est passée d’environ 242 à 238 milliards de dollars. Avec son geste, Cristiano a donc écrasé 4 milliards de dollars en 20 secondes. Selon la presse internationale, quoiqu’il arrive, le Portugais ne sera pas sanctionné par l’UEFA, l’instance qui organise l’Euro, pour ce geste d’humeur. «Aucune procédure disciplinaire ne sera ouverte à l’encontre de Cristiano Ronaldo, a expliqué l’UEFA. Chacun est libre de boire les boissons qu’il préfère.»

0Shares