DIA | Décès de l’ancien Premier ministre Abdelhamid Brahimi l’auteur du “scandale des 26 milliards”
64010
post-template-default,single,single-post,postid-64010,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Décès de l’ancien Premier ministre Abdelhamid Brahimi l’auteur du “scandale des 26 milliards”

DIA-15 août 2021: Abdelhamid Brahimi, ancien Premier ministre au temps de Chadli Bendjedid, est décédé ce dimanche à l’âge de 85 ans à l’hôpital central de l’Armée à Ain Naâdja (Alger). Brahimi s’était notamment distingué par ses déclarations quand il avait révélé que 26 milliards de dollars ont été détournée en 20 ans.

Depuis lors, il a disparu de la circulation. Les événements d’octobre 1988 l’avaient emporté dans leur sillage et en 1992, après l’arrêt du processus électoral il a quitté carrément l’Algérie pour s’installer à Londres où il était enseignant.

Né le 2 avril 1936 à Mila, le défunt a participé à la Guerre de libération nationale dans les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN). A l’indépendance, il a notamment occupé plusieurs postes ministériels, sous la présidence du défunt Houari Boumediene, jusqu’en 1970. Il a ensuite enseigné à l’Université d’Alger jusqu’en 1975.

Durant la présidence de Chadli Bendjedid, il a été nommé, en 1979, à la tête du ministère de la Planification et de l’Aménagement du territoire, poste qu’il a occupé jusqu’en 1983, avant d’être nommé en 1984 Premier ministre jusqu’aux évènements du 5 octobre 1988, date à laquelle il a été mis fin à ses fonctions.

Il faut reconnaitre que les politiques de restructuration qu’il avait menées au temps de Chadli avaient détruit l’économie nationale pour s’effondrer suite à la chute des prix du pétrole en 1986.

Le plan de restructuration initiée au temps de Chadli par Brahimi a détruit les grandes sociétés nationales mises en place au temps de Houari Boumediene.

Amir Hani  

2 Comments

  • Mellah hocine
    15 août 2021 22:01

    Alla irahmou, que Dieu lui réserve une place au paradis.
    Dommage que de son temps , personne ne l’avait écouté et des années après tous les scandales ont eclate

  • ayouz
    17 août 2021 16:25

    Homme de grande moralité,grand moudjahid, grand ministre et premier ministre ,grand universitaire et ,écrivain victime d’une mémoire collective complice ,attardée, viciée, frileuse et défaillante que l’histoire réhabilitera pour le bien de la nation un jour in Allah!

Envoyer un commentaire

0Shares