DIA | Décès de l’ex ministre des PTIC Moussa Benhamadi des suites de sa contamination au Covid 19
53034
post-template-default,single,single-post,postid-53034,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Décès de l’ex ministre des PTIC Moussa Benhamadi des suites de sa contamination au Covid 19

DIA-18 juillet 2020: L’ancien ministre de la Poste et des TIC Moussa Benhamadi, serait décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’hôpital Mustapha Bacha des suites de sa contamination au Covid-19 à la prison d’El Harrach, où il était incarcéré dans des affaires liées au groupe Condor. La justice devait examiner sa demande de libération provisoire mardi prochain.

Né en 1953 à Ras El Oued, Moussa Benhamadi était ingénieur en informatique et chercheur en systèmes d’information et réseaux. Il fonde en 1985 le Centre de recherche sur l’information scientifique et technique (CERIST), devenu en 1993 le premier fournisseur d’accès à Internet en Algérie. Il dirige le CERIST jusqu’en 2002, avant d’être élu député à l’Assemblée populaire nationale sur les listes FLN à Bordj Bou Arreridj.

En 2008, il est nommé à la tête d’Algérie Télécom puis il accède en 2010 au poste de ministre de la Poste et des TIC. Il était également membre du Comité national pour l’aménagement du territoire «Algérie 2025» et a dirigé la commission nationale d’enseignement virtuel de février 2003 jusqu’à son entrée au gouvernement.

Rappelons que les frères du défunt, dont le P-DG du groupe Condor, Abderrahmane Benhamadi, a été également placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach avant de bénéficier de la liberté provisoire en avril 2020. 

Moussa Benhamadi était une personnalité très communicative et très appréciée des médias. Il participait toujours avec plaisir à tous les débats sur les télécoms et les nouvelles technologies. Il s’est illustré par sa fameuse lettre d’adieu au gouvernement publiée sur son compte facebook. 

Suite à cette douloureuse circonstance, la rédaction de DIA présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et que Dieu l’accueille dans son vaste paradis 

Amir Hani 

0Shares