DIA | Dérapage honteux du SG d’un parti politique sur les femmes algériennes et l’Afrique du Sud (Vidéo)
61490
post-template-default,single,single-post,postid-61490,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Dérapage honteux du SG d’un parti politique sur les femmes algériennes et l’Afrique du Sud (Vidéo)

DIA-25 mai 2021: Premier dérapage de la campagne électorale.  Lors d’un rassemblement populaire ce mardi 25 mai, dans le cadre de la campagne électorale des élections législatives du 12 juin. Ainsi le Secrétaire général du
Front de la bonne gouvernance (FBG) “Hizb El Hokm Errached”, Belhadi Aissa, a fait un grave dérapage sur les femmes algérienne. En effet, le chef du FBG a comparé « les belles femmes candidates » de son parti à de la fraise bien sélectionnée. Une déclaration qui a fait l’effet d’une bombe provoquant un tollé sur les réseaux sociaux. De plus, l’homme politique a insulté indirectement l’Afrique du Sud. 
S’exprimant sur les candidates de son partis, Belhadi Aissa a parlé de « Les hasnawates »:  « Dans nos listes (du FBG) pour les élections, nous avons choisi des fraises sélectionnées (…) Ce sont de belles femmes ingénieures, des médecins et mariées. Il y a même des directrices », a-t-il lancé.

Plusieurs femmes ont dénoncé ses propos misogynes de politicard inconnue et maladroit.  Les internautes se sont indignés de « cette dérive misogyne pour des fins électorales » jugeant cette déclaration de « honteuse » « irrespectueuse envers les femmes ». 

Amel Bouchaib 

3 Comments

  • selma
    25 mai 2021 23:14

    Avec un regard aussi libidineux, que pouvait-il exprimer de sensé, sinon que des âneries. Après les décérébrés de certains partis c’est autour de ce troubadour. Bonjour les dégâts pour ce pays tant convoité, que nous ne méritons pas

  • Mouloud
    26 mai 2021 10:11

    Si les femmes sont selectionnées comme des fraises, ce politicard doit être considéré comme une khbiza mahrouga – inmangeable.

    Si le sort de l’Algérie tombe de ce genre d’individu, alors nous pouvons dire que la guerre de Libération ne sert à rien !!!

  • Mellah hocine
    26 mai 2021 11:10

    Front de la bonne gouvernance (FBG) , oui de la bonne gouvernance , un parti qui a obtenu son agrément par le gouvernement Ouyahia alors que le parti de Karim Tabou à été laissé au fond du tiroir.
    Que vaut ce parti de la bonne gouvernance ? Il a été calqué sur un parti du Sri Lanka : Le Front national uni pour la bonne gouvernance, United National Front for Good Governance), est une alliance politique informelle au Sri Lanka[1],[2].
    En 2015, cette alliance remplace l’ancienne United National Front et représente la droite conservatrice cingalaise du pays.
    Ce dérapage doit lui coûter le retrait de la participation à ces législatives .

Envoyer un commentaire

0Shares