DIA | Emission d’un nouveau billet de banque de 2000 DA
60084
post-template-default,single,single-post,postid-60084,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Emission d’un nouveau billet de banque de 2000 DA

DIA-18 mars 2021: La Banque d’Algérie a lancé jeudi un nouveau billet de 2 000 DA portant le thème “les héros de la Révolution”, conçu à l’effigie des six chefs historiques combattants de la Guerre de libération nationale, et ce, à l’occasion de la célébration de la fête de la Victoire le 19 mars 1962.

Le secrétaire général de la Banque d’Algérie, Mohamed-Cherif Koutchoukali, a fait savoir que la mise en circulation de ce nouveau billet a débuté ce jeudi à travers l’ensemble du territoire national, qui vient en complément de l’actuel billet de la même valeur.

Selon le même responsable, la Banque d’Algérie a émis ce nouveau billet en vertu du règlement n° 2020-05 de décembre dernier portant création d’un billet de banque de 2.000 DA. Celui-ci porte également la date symbolique du 5 juillet 2020.

Ce billet présente au recto une tonalité violacé avec trois couleurs juxtaposées, reprenant la mythique photographie du groupe des six chefs historiques prise la veille du déclenchement de la guerre de libération. La photo est posée sur un fond de montagnes représentant les monts de Bouzegza, des Aurès et de Kherrata, théâtres de la guerre de libération nationale.

Le verso du billet présente une tonalité marron violacé et représente des symboles du patrimoine historique et culturel algérien, à savoir, la Foggara qui est un ouvrage ancestral de mobilisation hydrique et de partage des eaux ainsi que le mausolée numide de Imedghassen.

D’autres part, et dans le cadre de la modernisation de l’outil de production des billets de banque, le responsable a fait savoir que la Banque d’Algérie a bénéficié début 2021 au niveau de la commune de Sidi Moussa (wilaya d’Alger) d’un espace foncier pour édifier un complexe industriel et technologique aux normes internationales devant accueillir une imprimerie de haute technologie, le siège de la Caisse générale de la Banque d’Algérie, un centre de tri des billets de banque et un centre de formation dans le domaine de la fabrication de la monnaie fiduciaire.

Pour sa part, le directeur général de l’Hôtel des monnaies, Hamoud Amara, a fait savoir qu’il a été question, à travers cette émission, de renforcer la sécurité du nouveau billet de banque notamment via le signe de Makam el Chahid présent sur la partie droite de la vignette avec une couleur variant du vert au doré selon l’angle d’inclinaison.

Un tatouage numérique compose également le billet à travers le portrait en filigrane de l’Emir Abdelkader situé au centre d’une bande verticale à gauche du billet, a souligné M. Amara, ajoutant que l’inscription “Banque d’Algérie” en arabe en micro-impression en bas du billet constitue également un élément de sécurité.

De plus, le chiffre 2.000 DA est imprimé “en taille douce” en caractères destinés aux mal voyants, a-t-il indiqué.

1 Comment

  • Mellah hocine
    19 mars 2021 14:28

    Il ne suffisait d’émettre de nouveaux billets , il faudrait procéder au changement de monnaie . Une nouvelle monnaie Algérienne avec un nouveau Dinars dont là valeur est dix fois plus importante que le Dinars actuel . 1 nDA = 10 DA actuel. Ce changement impliquera une diminution de la masse monétaire et induirait le retour de la monnaie vers les banques. Une période de six mois est largement suffisante pour mettre fin à la monnaie actuelle.

Envoyer un commentaire