ERA-2018 : L’émergence d'une filière industrielle nationale dans les énergies renouvelables - DIA
36558
single,single-post,postid-36558,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
era

ERA-2018 : L’émergence d’une filière industrielle nationale dans les énergies renouvelables

DIA-13 octobre 2018: Le 9ème Salon ERA ouvre ses portes lundi 15 octobre 2018, pour trois jours, au Centre de conventions d’Oran. Il sera inauguré par Monsieur Mustapha Guitouni, Ministre de l’Energie, et Monsieur Mouloud Cherifi, Wali d’Oran, en présence d’un grand nombre de chefs d’entreprises directement concernées par le thème du Salon: l’émergence d’une filière industrielle nationale dans les énergies renouvelables.

Organisé par l’agence Myriade Communication sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, cet événement, qui attend 7 000 visiteurs, enregistre une centaine d’exposants dont une forte participation nationale, et, pour la partie internationale, des entreprises étrangères venues de France, Espagne, Italie, Chine et Principauté de Monaco, et  il accueille, également, l’Allemagne à travers sa représentation diplomatique.

Les stands d’exposition des entreprises algériennes reflètent l’émergence des capacités nationales, en rapport avec les objectifs du programme des EnR. Le Salon met en évidence les avancées du dispositif juridique et incitatif dans ce créneau.

ERA 2018 accueille les acteurs majeurs des EnR et du développement durable en Algérie, dans les secteurs de l’énergie (les Groupes SONATRACH et SONELGAZ et leurs filiales respectives, SUN SOLAR,…), de l’industrie ( ENIE Sidi Bel Abbès, GICA, Groupe ZERGOUN…..), des ressources  en eau (ONA, ANBT, AGIRE, SEAAL, SEOR,…), des finances et assurances, ainsi que le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, les entreprises de sous-traitance (ALTERNATE SOLAR, MEKENERGIE…), les Universités et Centres de recherche, les organismes de soutien à la promotion de l’entrepreneuriat, les micro-entreprises,….

Un espace est dédié aux jeunes promoteurs pour les aider à concrétiser leurs projets d’entrepreneuriat dans les EnR ou dans des activités liées au développement durable.

L’engagement fort des institutions et des entreprises algériennes dans le Salon correspond à l’insistance du Président de la République sur la dynamisation accrue du développement des énergies renouvelables.

La participation étrangère est le signe de l’intérêt porté aux opportunités de partenariats avec les opérateurs algériens.

Durant les trois journées, un programme de conférences sera animé par d’éminents experts et spécialistes algériens mais également étrangers, à l’image de Francis Perrin qui participera à un des quatre panels que le club Energia du FCE prévoit de consacrer à la «nécessité d’un tissu industriel local conjugué à une expertise internationale». Les communications traiteront des thèmes liés aux EnR en Algérie et à l’international, et au développement durable, plus précisément les problématiques de la gestion et la valorisation des déchets, et la gestion de l’eau en tant que ressource naturelle à protéger et à préserver.