DIA | Erdogan rappelle à Macron les crimes coloniaux de la France en Algérie
59456
post-template-default,single,single-post,postid-59456,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Erdogan rappelle à Macron les crimes coloniaux de la France en Algérie

DIA-10 février 2021: Le président turc Recep Tayyip Erdogan a, une nouvelle fois, remis le président français Emmanuel Macron, dans ses petits souliers en lui rappelant les crimes coloniaux commis par la France en Algérie, mais aussi le génocide au Rwanda.

Erdogan qui répond du tac au tac à Macron, lui a rappelé, dans un discours prononcé hier mardi et largement repris par plusieurs sites d’information, que “la France doit d’abord retirer ses soldats du Mali, du Tchad et d’autres pays d’Afrique et s’excuser auprès de l’Algérie et du Rwanda avant de parler des soldats turcs qui se trouvent en Libye”.

“Vos ancêtres ont assassiné un million et demi d’Algériens et vos mains demeurent tâchées de sang de tous ces innocents”, a encore lancé Erdogan à Macron sans prendre la peine de citer son nom, se contentant de dire “celui qui est au haut de la hiérarchie du pouvoir en France”.

Il a également cité les crimes commis par la France lors génocide du Rwanda, rappelant à Macron que la Turquie n’a pas commis de crimes similaires.

Pour le président turc,”Macron est un problème pour la France”, relevant qu’avec “ce président, la France traverse une période très dangereuse”, avant de formuler l’espoir de voir “la France lâcher se débarrasser de Macron le plus rapidement possible”. 

“Dans le cas contraire, la France demeurera confrontée aux problème socio-économiques et surtout au mouvement de protestation des Gilets jaunes, lesquels pourraient devenir des…Gilets rouges”.

Pis encore, en octobre dernier Erdogan avait remis en cause la “santé mentale” de Macron qu’il a accusé de mener une “campagne de haine contre l’islam”, notamment quand il avait pris la défense de ceux qui avaient publié des caricatures insultant le prophète Mohamed que le Salut soit sur Lui.

De son côté, Macron ne rate aucune occasion pour épingler Erdogan, lançant des appels aux Turcs à chasser leur président.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées notamment en raison des divergences sur la Syrie, la Libye, la Méditerranée orientale ainsi que le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie sur la région du Haut-Karabakh.

Amir Hani 

1 Comment

  • PRATS
    11 février 2021 11:21

    Il ne faudrait tout de meme pas oublier que l’occuption turque de l’algerie, qui fut particulierement brutale, dura
    elle 315 ans (de 1515 à 1830) !!!

    voir http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2011/12/27/23048781.html

    et Erdogan feint de l’avoir oublie. Pauvre Algerie encore sous les ordres d’Erdogan qui souhaite recoloniser le

    Maghreb !!!!!

Envoyer un commentaire

0Shares