Exclusif: Le film de Yasmine Chouikh "Jusqu’à la fin des temps" représentera l'Algérie aux Oscars - DIA
35647
single,single-post,postid-35647,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Yasmine Chouikh

Exclusif: Le film de Yasmine Chouikh « Jusqu’à la fin des temps » représentera l’Algérie aux Oscars

DIA-16 septembre 2018: Le comité de sélection des films algériens à la compétition des Oscars, présidé par le cinéaste Mohamed Lakhdar Hamina a choisi le film « Jusqu’à la fin des temps » de Yasmine Chouikh, pour représenter l’Algérie dans la catégorie des films en langue étrangère à la 91ème cérémonie des Oscars qui aura lieu à Los Angeles le 24 Février 2019.

Yasmine Chouikh succède ainsi au film « En route pour Istanbul » de Rachid Bouchareb qui a été sélectionné en 2018 et « Le puits » de Lotfi Bouchouchi qui a été sélectionné en 2017. 

Mais la plus grande performance, c’est d’avoir été la deuxième femme cinéaste algérienne sélectionnée pour la compétition aux Oscars après…..sa mère Yamina Bachir Chouikh en 2003, qui a été sélectionnée avec son film « Rachida ». 

Depuis sa sélection au Festival de Dubaï en décembre 2017, le film « Jusqu’à la fin des temps » a remporté plusieurs distinctions: deux prix au festival de Oujda au Maroc, le Grand Prix et le prix de la Meilleure interprétation féminine au Festival International du film méditerranéen à Annaba. Le “Khindjar d’or” Grand prix, du Festival international du film de Mascate, en plus des Prix de la critique et celui de la meilleure interprétation masculine. Mais aussi le prix “Alhambra de Plata”, un prix d’argent au Festival international du cinéma de Grenade, “Cines Del Sur”, en Espagne. 

L’Algérie demeure le seul pays arabe à avoir décroché un Oscar à Hollywood en 1970 avec Z de Costa Gavras. C’est également le seul pays arabe et africain à avoir décroché cinq nominations (trois avec les films de Rachid Bouchareb: «Poussière de vie», «Indigènes» et «Hors la loi» avec «Le bal» d’Ettore Scola et enfin avec «Z» de Costa Gavras. 

Par ailleurs un film coproduit par l’Algérie, la Bataille d’Alger de Gillo Pentecorvo a été sélectionné au nom de l’Italie. 

Ainsi avec cette sélection algérienne, l’Afrique du Nord a complété la liste des sélectionnés pour la compétition des meilleurs films étrangers pour les Oscars 2019. Ainsi le film de Nour-eddine Lakhmari « Burn Out » qui a été choisi par le Centre Cinématographique Marocain (CCM), à la présélection des Oscars 2019 dans la section « Meilleur film étranger ». La Tunisie a choisi le film « La belle et la meute » de Kaouther Ben Hania pour représenter la Tunisie à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, alors que l’Egypte a choisi le film Yomeddine comédie écrite et réalisée par Abou Bakr Shawky, pour participer à la 91ème cérémonie des Oscars qui aura lieu à Los Angeles le 24 Février 2019.

Ces présélectionnés doivent passer deux étapes pour pouvoir être nominés officiellement et concourir pour la fameuse statuette dorée.  

Salim Bey