DIA | FAF : Amar Bahloul cumule trois mandats électifs, défie les autorités du pays
59498
post-template-default,single,single-post,postid-59498,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

FAF : Amar Bahloul cumule trois mandats électifs, défie les autorités du pays

DIA-12 février 2021: Une semaine après la présentation du ministère de la Jeunesse et des Sports, devant le gouvernement, du projet du décret exécutif interdisant le cumul de fonctions, le vice-président de la FAF, Amar Bahloul, a été élu ce jeudi au poste de président de la Ligue régionale de Annaba. Du coup, Bahloul cumule trois mandats électifs, en tant que membre du bureau fédéral de la FAF, président de la Ligue de wilaya d’El Tarf et président de la Ligue régionale de Annaba ! Du jamais vu dans les annales du football national.

L’élection de Bahloul est intervenue au moment où les Pouvoirs publics ont décidé de réactiver le décret de 2015, interdisant le cumul de fonctions dans le but de lutter contre les risques de conflits d’intérêts et d’abus d’autorité et préserver ainsi l’éthique et la morale sportives.

Il est étonnant que la FAF permette à un membre de son bureau exécutif de cumuler trois mandats électifs au moment où la République algérienne interdit ce cumul. L’élection de Bahloul nargue les plus hautes autorités du pays et marque une transgression brutale des lois de la République.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire