FFS: Salima Ghezali exclue du parti et Chafaa Bouaiche sanctionné pour 6 mois - DIA
36577
single,single-post,postid-36577,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-FFS Conseil national

FFS: Salima Ghezali exclue du parti et Chafaa Bouaiche sanctionné pour 6 mois

DIA-14 octobre 2018: Comme il fallait s’attendre, la députée d’Alger du FFS Salima Ghezali a été officiellement exclue du parti, a rapporté ce soir le site arabophone Tariqnews.  C’est le chef du directoire du FFS Ali Laskri qui a décidé de faire passer la députée Salima Ghezali devant la commission disciplinaire suite à la publication par celle-ci  d’une lettre adressée au chef de l’Etat Major Gaid Salah, sans l’aval de la direction du parti. Et pourtant Jugurtha Ait Ahmed (Le fils du feu Zaim) s’est déplacé de Genève vers Alger pour manifester son soutien indéniable à la députée d’Alger du FFS et lui éviter l’exclusion. Il ne fut rien, ce qui démontre pour la première fois que la direction du FFS dirige réellement le parti à partir de la capitale algérienne. 

Par ailleurs, Chafaa Bouaiche, l’ancien président du groupe parlementaire du FFS a été sanctionné d’exclusion pour une durée de six mois, suite à la publication d’attaques verbales contre les membres de la direction sur les réseaux sociaux.  La direction du FFS a préféré émettre un verdict clément envers un farouche militant du parti et lui donner surtout une leçon pour son dérapage incontrôlé. Chafaa Bouiche venait de sortir d’une opération chirurgicale, ce qui a écarté une sanction plus lourde. 

Salim Bey