DIA | Jeux paralympiques : le Président Tebboune félicite les champions et silence du MJS sur le scandale des JO
64495
post-template-default,single,single-post,postid-64495,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Jeux paralympiques : le Président Tebboune félicite les champions et silence du MJS sur le scandale des JO

DIA-02 septembre 2021: Alors que les athlètes structurés dans des clubs et des fédérations sportives sont rentrés bredouilles des Jeux olympiques de Tokyo avec zéro médaille, les athlètes aux besoins spécifiques ont brillé par leurs résultats. Ils ont surclassés les valides qui se sont fait éliminés dès les premiers tours. Si pour la chef de délégation Hassiba Boulmerka “ce n’est pas le fin du monde », la réponse des athlètes aux besoins spécifiques a été cinglante et sans appel puisqu’ils ont récolté des médailles !

La 10e journée des 16es Jeux paralympiques de Tokyo-2020 a été historique pour le para-athlétisme algérien qui a réussi à remporter trois médailles d’or, grâce Safia Djelal (F57), Athmani Skander-Djamil (T13) et Asmahane Boudjadar (F33), qui ont permis à l’Algérie de se hisser à la 24e place au classement provisoire des médailles, avec 4 or, 2 argent et 4 bronze.

C’est à ce titre que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a félicité ce jeudi les champions d’Algérie Safia Djelal, Skander Djamil Athmani et Ismahan Boudjadar qui ont décroché des médailles d’or aux Jeux paralympiques de Tokyo.

“Félicitations aux champions d’Algérie Safia Djelal, Skander Djamil Athmani et Ismahan Boudjadar qui ont remporté des médailles d’or et battu le record mondial. Vous êtes la fierté de l’Algérie et un exemple à vos pairs”, a écrit le Président Tebboune sur son compte twitter.

Il faut par ailleurs relever qu’aucune suite n’a été donné à ce qui est appelé le “scandale de Tokyo” car il n’est pas normal que l’Algérie, avec tous ses moyens, sorte bredouille des JO.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a promis une enquête, mais les choses ne semblent pas bouger  d’autant plus qu’aucune sanction ou mesure n’a été prise malgré les scandales des JO de 2016 au Brésil. Au contraire, des membres ayant fait partie de la délégation aux JO de 2016 et qui ont été pointés du doigt, sont actuellement promus à des postes de responsabilité. A ne rien comprendre.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    3 septembre 2021 16:34

    Et si on laissait les rênes du pays à ces athlètes aux besoins spécifiques , peut être que la situation en Algérie serait tout autre , c’est à dire en meilleur état.
    De toutes les façons , ils sont l’honneur de ce pays et c’est grâce à eux que le drapeau national a flotté sur le ciel de Tokyo, un grand Bravo les gars .
    Pour les autres athlètes ,aux besoins non spécifiques, , ce sont des milliards qui sont dépensés et Boulmerka trouve que ce n’est pas la fin du monde . C’est ridicule de la part d’une personne qui était , pourtant, championne olympique. , elle qui ne compte plus les milliards .
    Maintenant , il ne suffit pas de les féliciter si rien n’est fait pour leur faciliter lavie , Tout autour de nous , rien n’est fait pour faciliter la vie de tous les handicapés, comme l’accès dans les administrations, toutes les administrations ainsi que les voies d’accès dans nos villes où nous voyons les trottoirs surélevés d’une hauteur inaccessible à toutes ces personnes, sans de la mise à disposition des moyens pratiques pour leur déplacement.

Répondre à Mellah hocine Annuler

0Shares