DIA | JO de Tokyo: Une judokate saoudienne autorisée par Ryad à affronter une athlète israélienne
63368
post-template-default,single,single-post,postid-63368,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

JO de Tokyo: Une judokate saoudienne autorisée par Ryad à affronter une athlète israélienne

DIA-27 juillet 2021: Après le refus de l’athlète algérien Fethi Nourine de combattre avec l’israélien Tohar Botbol, l’athlète saoudienne Tahani al-Qahtani, s’apprête à affronter la judokate israélienne Raz Hershko.

De fortes pressions sont exercées sur Tahani al-Qahtani, représentant l’Arabie Saoudite afin qu’elle se retire des Jeux olympiques de Tokyo. Mais elle a reçu un soutien de taille, celui du ministre saoudien des sports Abdelaziz Ben Turki el faycal. Si le combat aura lieu, le légendaire soutien du monde arabe à la cause palestinienne s’envolera. 

En Algérie, le retrait de Fethi Nourine a été mal accueilli par le président de la fédération algérienne de Judo M.Silini qui a a déclaré sur la chaîne Ennahar Tv que c’était une décision irréfléchie. 

Amel Bouchaib   

Envoyer un commentaire

0Shares