DIA | Khaled Nezzar pourrait rentrer en Algérie pour être rejugé par la justice
57979
post-template-default,single,single-post,postid-57979,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Khaled Nezzar pourrait rentrer en Algérie pour être rejugé par la justice

DIA-20 Décembre 2020: L’ancien Général à la retraite, actuellement en fuite à l’étranger, Khaled Nezzar pourrait rentrer en Algérie, selon différentes sources.  Nezzar aurait émis le souhait de rentrer en Algérie afin qu’il puisse être rejugé.

En septembre 2019, le tribunal militaire de Blida avait jugé Khaled Nezzar et son fils Lotfi qui étaient en fuite à l’étranger. Nezzar et son fils sont accusés de “crimes de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité militaire et de complot contre l’autorité de l’Etat”. Des faits prévus et réprimés respectivement par l’article 284 du Code de la justice militaire et 78 du Code pénal.

Ces accusations avaient aussi concerné Tartag Athman, Said Bouteflika et Mediene Mohamed dit Général Toufik ainsi que Louiza Hanoune.

Khaled Nezzar et son fils, coupables des faits qui leur sont reprochés ont été condamnés à la peine de vingt (20) ans de réclusion criminelle.

Mohamed Nassim

Envoyer un commentaire

0Shares