DIA | La FAF contrainte de maintenir la finale de la coupe de la Ligue par la CAF: La JSK vainqueur dans la douleur
63819
post-template-default,single,single-post,postid-63819,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La FAF contrainte de maintenir la finale de la coupe de la Ligue par la CAF: La JSK vainqueur dans la douleur

DIA-10 août 2021: Une polémique a été déclenchée quant au maintien de la finale de la coupe de la Ligue qui s’est déroulée ce mardi au stade du 5-Juillet. La JS Kabylie s’est imposée devant le MC Magra aux tirs au but 4-1, au terme des 120 minutes au cours desquelles les deux équipes n’ont pas pu se départager (score 2-2).

Sur les réseaux sociaux les avis étaient partagés et plusieurs citoyens auraient souhaité que le match soit reporté en raison du drame qui frappe la Kabylie, ravagée par des incendies qui ont fait, jusque-là, 12 morts parmi les civils, en plus de 25 militaires décédés.

La FAF n’avait pas le choix dans la mesure où elle devait communiquer les noms des représentants algériens aux compétitions africaines interclubs, au plus tard le 10 août. C’est la raison pour laquelle le match a été maintenu.

Toutefois, la Télévision nationale qui devait retransmettre la rencontre en direct ne l’a pas fait en raison du drame qui frappe la Kabylie. Le match a été retransmis par BeinSport.

Le Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, devait également assister à la finale. Il ne s’est pas déplacé au stade par respect à la mémoire des victimes des feux de forêt de la Kabylie, dont la population a été endeuillée par le nombre de morts, mais aussi par les dégâts matériels causés, notamment les oliviers qui sont parties en flammes.

Nassim Fateh

3 Comments

  • Mellah hocine
    11 août 2021 12:01

    Lorsque la programmation fait défaut , on arrive toujours à ce genre de situation . Les responsables de la ligue ont joué un jeu , pas du tout honnête , car il pouvait bien programmer cette finale bien avant cette date . Malheureusement, ces gens là agissent par des calculs machiavéliques pour toutes les programmations des matchs , aussi bien du championnat que de cette coupe.
    Dans leur tete, cette coupe pouvait avoir un impact sur les résultats du championnat si la JSK venait à la gagner, et se qualifier , par la meme , a la coupe de la CAF ,car tous les matchs de championnat qui restaient, pouvait être faussés par cette même JSK. POURQUOI .? Car, l’équipe de L ASO équipe de Mr Medouar pouvait se retrouver en position de relevable . En homme rodé dans la politique néfaste au développement du sport , Medouar doit quitter immédiatement le poste de président de ligue.
    Téléviser ou ne pas téléviser cette finale ne changera en rien la situation en kabyle , car ce qui est fait est fait et la population de cette région est assez mûre pour faire la distinction des événements.

  • Mellah hocine
    11 août 2021 15:48

    La photo choisit sur Boualia. le buteur de la JSK , symbolise tout l’état d’esprit des joueurs durant ce match.
    La JSK à joué avec l’esprit ailleurs car il est des joueurs qui ont leur famille touchée par cette tragédie jamais vécue par la région .
    Si les joueurs de la JSK ont tout fait pour avoir cette coupe , c’est pour soulager la douleur dans les coeurs des fans , sachant que les fans ce sont tous les citoyens de la région et de certaines régions d’Algérie.
    Pourquoi les priver de ce facteur , lorsque toute la division de huit chaînes TV pubkiques à refusé la retransmission du match ?

  • Alvaro
    11 août 2021 17:42

    C’est avec les larmes que les joueurs de la JSK entame cette finale , leurs corps sur le terrain , leurs tetes ailleurs exactement aux feux qui qui ravagent leur région ,cette Kabylie chère à tout algérien digne de son nom en connaissant l’histoire des ces lieux où les flammes avalent les maquis tant aimés et adorés par ceux qui savent de quoi ont servi durant la révolution algérienne pour l’indépendance de notre pays . Malgré le malheur et chagrin qui tombent subitement sur ce monde kabyle , où leur équipe fanion jouera la finale de la coupe d’Algérie dans des conditions les plus tristes et encombrants à vrai dire dans l’esprit de combattre sur le terrain ou bien penser aux familles qui pleurent leurs morts et la perte de leurs maisons ainsi que leurs patrimoine agricole .

Envoyer un commentaire

0Shares