DIA | La rencontre CharafEddine-Belmadi met fin aux rumeurs de démission du sélectionneur national
60899
post-template-default,single,single-post,postid-60899,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La rencontre CharafEddine-Belmadi met fin aux rumeurs de démission du sélectionneur national

Spread the love

DIA-29 avril 2021: La rencontre entre le président de la FAF Amara Charaf-Eddine et le sélectionneur national Djamel Belmadi, mercredi soir à Doha, vient mettre fin aux informations faisant état de la démission du sélectionneur national de son poste.

Il faut relever et préciser que l’information et non la rumeur concernant l’éventuelle démission de Belmadi a été donnée par…le chargé de la communication de la FAF, Salah Bey Aboud. Après avoir colporté des informations sur l’intervention de la FIFA en vue d’une éventuelle invalidation de l’élection de Charaf-Eddine à la présidence de la FAF, le chargé de communication de la Fédération avait déclaré sur la chaîne El Bilad Tv que «Belmadi pourrait démissionner”. Une information largement reprise par les médias nationaux et étrangers.

A DIA, on avait considéré que Belmadi n’avait pas besoin de tuteur ou  d’intermédiaire pour annoncer sa démission, ce qui nous a laissé perplexe quant à l’honnêteté de l’information communiqué de surcroit pas le chargé de communication de la FAF.

La décence aurait voulu que ce chargé de communication se retire de la FAF dès le départ de Kheireddine Zetchi, mais aussi étonnant que cela puisse paraitre il est resté à son poste et continue de faire des déclarations au nom de la FAF.

Pour revenir à la rencontre Charaf-Eddine-Belmadi, il faut aussi bien préciser que c’est Belmadi qui s’est déplacé à l’hôtel Ritz Carlton pour y rencontrer le président de la FAF, alors qu’auparavant des informations faisait état “de la disparition de Belmadi qui a carrément fermé son téléphone”.

Mais à lire le communiqué de la FAF, on se rend compte que Belmadi est toujours sélectionneur national et poursuivra sa mission le plus normalement du monde.

Selon ce communiqué “durant cette rencontre, les deux hommes ont fait un large tour d’horizons sur les objectifs de la Fédération et de l’équipe nationale A , comme ils ont fait le point sur plusieurs sujets d’actualité, notamment la préparation des deux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 prévus début juin face à Djibouti et au Burkina Faso”.

Ainsi les adeptes de la politique de la terre brûlée, ou ceux qui souhaitaient la démission de Belmadi et l’intervention de la FIFA après le départ de Zetchi, auront reçu une douche froide à la faveur de la rencontre Charaf Eddine-Belmadi.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    30 avril 2021 11:22

    Connaissant Belmadi, c’est le genre qui ne laisse pas circuler les rumeurs sur son cas. Les rumeurs c’est l’arme des faibles qui n’assument pas . Tous les membres qui ont “léché” les baskets à Zetchi durant le mandat de ce dernier , mais qui sont restés au sein du bureau fédéral, feront tout pour déstabiliser l’actuelle Direction en la personne de Amara.
    C’est la nature des algériens qui ont goûté aux délices de la fédération , sinon comment expliquer ces sommes faramineuses dépensées durant le mandat de Zetchi ? .
    Belmadi n’est pas l’homme à se faire traîner par les oreilles , sauf que son soutien au maintien de Zetchi fut une erreur.

Envoyer un commentaire