DIA | La réouverture des mosquées sans l’accomplissement de la prière du vendredi divise les imams et chouyoukh
53680
post-template-default,single,single-post,postid-53680,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La réouverture des mosquées sans l’accomplissement de la prière du vendredi divise les imams et chouyoukh

DIA-07 août 2020: Le protocole sanitaire pour la réouverture des mosquées divise les imams et plusieurs chouyoukh, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs. La réouverture des mosquées à la faveur des mesures de dé-confinement graduel, à compter de ce lundi, est soumise à plusieurs conditions.

La seule condition qui divise les imams et les chouyoukh concerne le non accomplissement de la prière du vendredi. Les autorités du pays, notamment le ministère de la Santé, ont exigé à la commission de la fetwa du ministère des Affaires religieuses de ne pas permettre l’accomplissement de salat el joumouaa car, cette prière est par définition “le plus grand rassemblement hebdomadaire des fidèles”.

La prière du vendredi fait craindre aux autorités une recrudescence de nouveaux cas de Coronavirus, car cette elle rassemble un grand nombre de fidèles à l’intérieur des mosquées. La prière du vendredi dure généralement entre 30 et 45 minutes.

Le protocole sanitaire prévoit aussi que les autorités ne permettront que l’accomplissement des prières du Dohr et du Asr à la mosquée car elles interviennent durant l’après-midi. Les mosquées seront ouvertes quelques minutes avant la prière et seront immédiatement fermées après l’accomplissement de la prière ou des prières du Doh et du Asr.

L’accomplissement des prières du Maghrib, El Icha (en soirée) et Sobh (à l’aube) n’est pas autorisé car les horaires des prières interviennent lors du créneau horaire de confinement (20h-5h). En interdisant, l’accomplissement des ces prières, les autorités entendent empêcher le rassemblement des personnes, sachant qu’après les prières du Maghreb et du Icha notamment, les fidèles ont tendance à se rassembler.

Le protocole sanitaire prévoit aussi d’exiger de chaque fidèle de porter le masque à l’intérieur de la mosquée. Ceux qui n’en disposent pas n’auront pas accès, à moins que des bénévoles ou des associations mettent des bavettes à la disposition des fidèles.

La climatisation à l’intérieur des mosquées est également interdite. L’aération naturelle est exigée avec l’ouverture obligatoire des fenêtres et de toutes les issues de manière à permettre à l’air de circuler et de se renouveler.

Les différentes copies du Livre saint seront enlevées des étagères afin que le Livre ne soit pas manipulé par plusieurs fidèles. La salle d’eau sera également fermée et les fidèles seront obligés d’effectuer leurs ablutions chez eux à la maison, avant de se rendre à la mosquée.

Pour rappel, il ne sera permis l’ouverture que des grandes mosquées d’une capacité d’accueil de 1 000 personnes ou plus. Les petites mosquées resteront fermées.  

Amir Hani 

0Shares