L'AADL et l'ENPI poursuivies en justice par l'Association de protection du consommateur - DIA
33747
single,single-post,postid-33747,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-AADL

L’AADL et l’ENPI poursuivies en justice par l’Association de protection du consommateur

DIA-14 juillet 2018: L’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) a décidé d’ester en justice l’Agence de l’amélioration et de développement du logement (AADL) ainsi que l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI, ex-EPLF) pour manquement à leurs engagements vis-à-vis des souscripteurs. Le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi, a exhorté les personnes lésées par ces deux entreprises à se mobiliser derrière l’Association et faire pression sur l’AADL et l’ENPI.
Il est reproché aux deux entreprises, notamment l’AADL de ne pas livrer les logements des programmes 2001 et 2002 au moment où les souscripteurs pour les programmes de 2013 ont bénéficié de leurs logements. Il est aussi reproché à l’AADL la mauvaise gestion de ses sites et le manque de respect aux locataires, lesquels n’ont pas reçu leurs actes de propriété alors que la loi leur permet d’acquérir leurs logements au bout de 10 ans.
 L’abandon des sites gérés par l’AADL et l’ENPI est également dénoncé, alors qu’au moindre retard dans le paiement des factures par les locataires, des pénalités leur sont infligées. 
Amir Hani