L'Algérie détient un taux de natalité des plus élevés au monde - DIA
33739
single,single-post,postid-33739,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-enfants

L’Algérie détient un taux de natalité des plus élevés au monde

DIA-13 juillet 2018: Les Algériens sont très actifs en matière de démographie puisqu’ils détiennent un taux de natalité des plus élevés au monde. L’effectif des naissances vivantes pour 1.000 habitants est passé de 19,36 pour mille en 2000 à 25,40 pour 1.000 en 2017, selon une étude de la direction de la population au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

L’étude a relevé que le volume annuel des naissances vivantes a baissé de près de la moitié entre 1985 et 2000, avant de reprendre pour passer respectivement de 885.000 à 589.000 et ne cesse d’augmenter, dépassant le cap du million en 2014 pour atteindre 1.067.000 naissances vivantes en 2016, suivi d’un léger recul en 2017 avec 1.060.000 naissances vivantes.
Le même document révèle aussi que la fécondité a également enregistré une augmentation entre 2000 et 2017, passant de 2,40 enfants à 3,1 enfants par femme. A ce rythme, indique l’étude, et en supposant que ce niveau de fécondité augmenterait à 3,5 enfants par femme en 2050, la population algérienne serait de l’ordre de 72,4 millions d’habitants (contre 42 millions actuellement) avec une structure par âge « très contraignante » marquée par plus de personnes à charge (les moins de 20 ans et les 60 ans et plus).
Durant les années 1980, le taux de naissance avait baissé suite à une campagne de sensibilisation menée par l’Etat dans le but de freiner la démographie et espacer les naissances. Ce taux a été maintenu bas avec la décennie noire marquée par le terrorisme.
Cependant, à la faveur du recouvrement de la paix et de l’embellie financière enregistrée par le pays, des projets socioéconomiques ont été réalisés notamment les programmes de tous types de logements. Cela a encouragé les Algériens à se marier ce qui explique l’augmentation du taux de naissances.
Amir Hani