DIA | L’Algérie punit l’Espagne et augmente ses livraisons de gaz à plus de 25 milliards de m3 vers l’Italie
69667
post-template-default,single,single-post,postid-69667,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dernière infos Algerie:La-recette-de-fabrication-du-pétrole

L’Algérie punit l’Espagne et augmente ses livraisons de gaz à plus de 25 milliards de m3 vers l’Italie

DIA-22 septembre 2022: L’Algérie punit sévèrement l’Espagne en augmentant ses livraisons de gaz vers l’Italie.  L’Espagne qui a failli à ses engagements internationaux dans la résolution du problème du Sahara occidental, dernière colonie de l’Afrique paye les conséquences de ses positions pro-marocaines.

Ainsi l’Espagne est punie au même titre que le Maroc, deux pays confrontés à des difficultés énormes en matière d’énergie eu surtout en approvisionnement en gaz naturel à l’approche de l’hiver. L’Algérie a bien signifié à ces deux pays qu’ils ont été punis puisqu’elle entretient, en parallèle, des relations « privilégiées » avec l’Italie. L’Algérie assure à ce pays l’approvisionnement de l’Italie en gaz et, mieux encore elle a décidé d’augmenter ses livraisons à plus de 25 milliards de m3 d’ici la fin de l’année, selon un communiqué du ministère de l’Energie et des Mines.

Les dernières rencontres, entre les présidents algérien, M. Abdelmadjid Tebboune, et italien Sergio Matarrela et le président du Conseil des ministres d’Italie, M. Mario Draghi ont scellé le partenariat énergétique entre les deux pays.

Ainsi, avec 17,8 milliards de m3 de gaz livrés à ce jour, l’Algérie qui « honore ses engagements avec l’Italie » consolide sa position de premier fournisseur en gaz de l’Italie, qui « va encore recevoir 10 milliards de mètres cubes de gaz supplémentaires » dans les prochains mois, précise la même source.

Avec les augmentations de production de gaz, et les dernières découvertes de Sonatrach, l’Algérie « renforcera encore sa position de premier fournisseur de gaz de l’Italie, comme, il a été décidé par les deux présidents », souligne le communiqué.

L’Espagne qui s’est aventuré à adopter des positions pro-marocaines aura des difficultés complexes cet hiver et ce ne sera pas le Maroc et encore moins l’entité sioniste qui résoudront les problème d’approvisionnement en gaz de l’Espagne.

Nassim Fateh

0Shares