DIA | Le FLN, le RND, les islamistes et les démocrates boycottent l’initiative “Forces nationales de la réforme” lancée par EL Bina
53809
post-template-default,single,single-post,postid-53809,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le FLN, le RND, les islamistes et les démocrates boycottent l’initiative “Forces nationales de la réforme” lancée par EL Bina

DIA-11 Août 2020: Les partis de la mouvance islamiste ainsi  que ceux qui se réclament du pôle démocratique ont boycotté démarche de “L’initiative des forces nationales de la réforme”, lancée par le Mouvement El Bina de Abdelkader Bengrina. Le RND, le FLN, le TAJ et le MPA qui étaient proches de l’ancien Pouvoir ont également brillé par leur absence. Mais également des partis comme le MSP, mais également des partis comme le RCD ou le FFS.  

Il faut relever que d’autres partis politiques, des associations, des syndicats nationaux, des Organisations économiques et des personnalités ont pris part à cette rencontre dont l’objectif consiste à “concrétiser des réformes profondes réelles traduisant la volonté populaire pour le changement”. Côté partis, il y avait notamment le président d’El-Fajr El-jadid Tahar Benbaibèche, le président du parti El-Moustakbal Abdelaziz Belaid ainsi quel Jil El Jadid de Djilali Soufiane.

Cette initiative vise à “garantir un cadre aux forces nationales intègres et fidèles aux constantes nationales, qui croient profondément en la transition démocratique et au processus constitutionnel, à la protection des acquis du Hirak populaire, à la concrétisation de ses aspirations, à l’immunisation de l’identité de la Nation et au renforcement de l’unité nationale”, selon ses initiateurs.

Mohamed Nassim

0Shares