DIA | Le match MCA-Buffles FC reprogrammé par la CAF : où est le lobbying de la FAF ?
57731
post-template-default,single,single-post,postid-57731,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le match MCA-Buffles FC reprogrammé par la CAF : où est le lobbying de la FAF ?

DIA-12 décembre 2020: La décision prise par la CAF de reprogrammer le match MC Alger et les Buffles du Borgou (Bénin) entre les 17 et 21 décembre est une défaite cinglante pour la FAF et son président Kheireddine Zetchi.

Le match qui compte pour le retour du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique de football, était programmé le 4 décembre dernier à Alger, mais l’équipe béninoise ne s’était pas présentée. Le MCA s’était présenté sur terrain du stade du 5-Juillet et l’arbitre de la rencontre avait sifflé la fin du match pour constater l’absence de l’équipe adverse et son forfait devant le Mouloudia.

Le club béninois avait argué “l’absence de vols suite à la fermeture de l’espace aérien en Algérie en raison de la pandémie de coronavirus”, ce qui est faux dans la mesure où des vols en provenance de l’étranger, notamment l’Europe sont programmés.

“La Fédération algérienne de football ne nous a pas aidés dans cette affaire, au moment où les Béninois ont exercé une pression énorme sur la CAF, où ils avaient leurs relais. Maintenant

si on échoue à faire venir l’adversaire à Alger, le match risque carrément d’être délocalisé”, a-t-il regretté le président du Conseil d’administration du MCA, Abdenacer Almas.

il a estimé que la reprogrammation du match est “incompréhensible” et peut même être qualifiée de “sabotage”.

Ce dépassement de la part de la CAF intervient au moment où le président de la FAF a annoncé qu’il est candidat au Comité exécutif de la FIFA et ambitionne aussi de viser la présidence de la CAF !

Or, la FAF n’a pas réussi à défendre le MCA qui représente l’Algérie dans une compétition continentale. De ce fait, il est à se demander comment cette FAF défendra la candidature de son président, sachant que les élections à la FAF ou à la FIFA sont synonymes de coulisses et de lobbying. La FAF a Zetchi a prouvé son incapacité à défendre le dossier du MCA. Qu’en sera-t-il des élections à la CAF et à la FIFA?

Pour revenir au match MCA-Buffles du Borgou, la manche aller, disputée à Porto-Novo, a été soldée par le score de parité (1-1) favorable aux Algériens.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire