DIA | Le président français Emmanuel Macron en visite prochainement en Algérie
67784
post-template-default,single,single-post,postid-67784,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le président français Emmanuel Macron en visite prochainement en Algérie

DIA-09 juillet 2022: Le président français Emmanuel Macron se rendra « prochainement » en Algérie à l’invitation de son homologue Abdelmadjid Tebboune, a précisé le président français dans un message de félicitations à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, rendu public jeudi 7 juillet par la présidence algérienne.

« Monsieur le Président et mon cher ami, j’ai l’immense plaisir, en ce 5 juillet 2022 où l’Algérie célèbre son 60e anniversaire de l’indépendance, de vous adresser, au nom de la France et en mon nom propre, à vous, l’Algérie et son peuple, un message d’amitié et de solidarité, accompagné des félicitations les plus sincères à votre pays », lit-on dans la lettre.

Dans ce document, M. Macron évoque une prochaine visite en Algérie sans donner de dates. « En réponse à votre invitation, je serai heureux de venir en Algérie prochainement pour lancer ensemble ce nouvel agenda bilatéral, construit en confiance et dans le respect mutuel de nos souverainetés », a écrit M. Macron.

Aucune date n’est pour le moment fixée qui s’annonce comme la première d’un chef d’Etat français après l’ère Bouteflika.

R.N

1 Comment

  • Mellah hocine
    9 juillet 2022 10:00

    Que reste t’ il des relations en dents de scies avec la France ? Juste une communauté importante d’algériens en France , ce qui fixe un socle de relations humainement acceptables.
    L’Algérie tient jalousement à son indépendance et hérite souverainement de sa position de non alignée. La parade du 5 juillet organisée à Alger démontre la capacité de notre pays a se suffira à lui même.
    La brouille avec l’Espagne reste un exemple de liberté de décisions , un exemple que la France doit prendre au sérieux . Le président Macron se doit de réviser sa position vis à vis de la crise en Ukraine , au lieu de l’alimenter en armes il est plus pacifique de chercher un créneau de négociations , ce sera la position que lui conférera le président Tebboune.

Envoyer un commentaire

0Shares