L'écrivain et journaliste Ameziane Ferhani n'est plus - DIA
76225
post-template-default,single,single-post,postid-76225,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’écrivain et journaliste Ameziane Ferhani n’est plus

DIA-31 décembre 2023 : Le journaliste culturel, critique d’art et écrivain Ameziane Ferhani, est décédé dimanche à Alger à l’âge de 69 ans, a-t-on appris auprès de son entourage.

Un des acteurs de la scène culturelle algérienne qu’il a marquée par ses publications et ses contributions depuis une quarantaine d’années, Ameziane Ferhani s’est intéressé très jeune au journalisme, en faisant le tour de plusieurs rédactions culturelles nationales, d »Algérie Actualité » à « El Watan » de nombreuses publications depuis les années 90, en plus de ses participations à des débats et manifestations culturelles en tant que critique et auteur.

Auteur également, il a publié plusieurs ouvrages, notamment « 50 ans de bande dessinée algérienne et l’aventure continue » (2012), un ouvrage décryptant les différentes étapes de la BD algérienne.

Avec un sens poétique de l’humour, Ameziane Ferhani raconte aussi sa ville, Alger, à travers « Traverses d’Alger » (2015), où il livre, à travers des personnages attachants, des chroniques de quartier et des beautés vivaces de la ville.

En 2019, il participe à la rédaction de « Medghacen, histoires secrètes », un ouvrage collectif rassemblant des regards croisés d’une dizaine d’écrivains et de poètes sur le monument funéraire berbère Medghacen, dans la wilaya de Batna.

Envoyer un commentaire

0Shares