DIA | Les chantiers qui attendent le Président Tebboune après son retour au pays  
58280
post-template-default,single,single-post,postid-58280,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les chantiers qui attendent le Président Tebboune après son retour au pays  

DIA-29 décembre 2020: Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui vient de regagner le pays a devant lui un agenda qui s’annonce très chargé compte de la conjoncture et de la situation générale du pays. Plusieurs chantiers attendent le chef de l’Etat qui doit opérer des changements urgents afin que “l’année 2021 soit meilleure que 2020”, pour reprendre ses propos.

Après la signature de la Loi de finance 2021 et la promulgation de la nouvelle Constitution, approuvée par voie référendaire le 1er novembre dernier, le chef de l’Etat devrait s’attaquer à de grands chantiers.

Il devrait procéder certainement au changement du gouvernement avec probablement la nomination d’un nouveau Premier ministre, pour se mettre en conformité avec la nouvelle Constitution. Ce sera une occasion pour le Président de mettre fin aux fonctions de plusieurs ministres qui ont failli à leur mission, alors que d’autres se sont distinguées par des déclarations contre-productives pour le gouvernement et l’Etat algériens.

Le président de la République devrait aussi enclencher le processus de renouvellement des Assemblées élues (APN, APW et APC), conformément à la nouvelle Constitution. Il avait déjà chargé le Comité d’experts, qui avait planché sur le projet de la Constitution, de présenter une mouture de la nouvelle loi électorale laquelle devrait régir les élections législatives et locales. En d’autres termes, le Président Tebboune organisera des élections législatives et locales anticipées pour dissoudre les actuelles Assemblées élues, héritées de l’ancien Pouvoir.

L’autre chantier du Président consiste en le lancement de la campagne de vaccination anti-Covid avec l’acquisition du vaccin le mois de janvier prochain.

Aussi, durant le période de convalescence du Président, il s’est passé plusieurs faits et comportements négatifs qui doivent être corrigés. En ce sens, le chef de l’Etat est appelé à opérer des changements profonds  et radicaux pour ainsi dire afin d’éviter que les mêmes erreurs ne se reproduisent à l’avenir.

Aussi, le volet investissement et relance de l’économie nationale constituent la priorité des priorités du Président afin de faire face aux effets et conséquences de la pandémie du Covid-19 sur le plan économique. Il s’agit de rassurer les Algériens qui sont quotidiennement bombardés et agressés par de mauvaises nouvelles et décisions, entre autres la dévaluation ou la dépréciation du dinar, aggravée par l érosion alarmante du pouvoir d’achat des Algériens.

Amir Hani

Envoyer un commentaire

0Shares