DIA | Les conditions d’entrainements d’une athlète paralympique qui a remporté une médaille d’or à Tokyo (Vidéo)
64539
post-template-default,single,single-post,postid-64539,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les conditions d’entrainements d’une athlète paralympique qui a remporté une médaille d’or à Tokyo (Vidéo)

DIA-03 septembre 2021: Alors qu’elle vient de décrocher une  médaille d’or avec un lancer de poids à 7,1 mètres battant le record paralympique dans cette discipline, une vidéo de l’athlète algérienne Asmahane Boudjadar a révélé les conditions parfois désastreuses dans lesquels se préparait l’athlète.  

La vidéo qui fait actuellement le buzz et qui a été diffusé par des chaînes privées, montre l’athlète paralympique s’entrainer dans des conditions désastreuses, sous un soleil de plomb, dans l’insécurité et surtout dans un espace non adapté à la discipline.     

Mais ses conditions catastrophiques, le courage et la détermination de l’athlète étaient plus forte et elle a remporté une médaille d’or.    

Et pourtant Asmahane Boudjadar est une athlète confirmée qui a fait ses preuves à l’internationale. Elle a participé au Mondiaux de 2017 qui se sont déroulé à Londres, elle a été médaillée d’or en lancer de javelot F331, un an après avoir été championne paralympique du lancer de poids lors des Jeux de Rio avec un jet à 5,72 m devant la Qatarie Sara Hamid Masoud et l’Émiratie Sara Alsenaani. La même année, elle bat le record du monde du lancer de javelot F32/33/53 avec un jet à 12,82 m, soit 81 cm plus loin que le précédent record.

Elle réalise le doublé lancer de poids/lancer de javelot lors du Grand Prix d’athlétisme handisport de Fazza à Dubaï en février 20194 avec un jet à 11,99 m en javelot et à 6,34 m au poids5. Quelques mois plus tôt dans la même ville, elle remporte l’or au lancer de poids F32/33/53 avec un jet à 6,35 m, à deux centimètres du record du monde de la discipline6. Elle est également médaillée d’or en lancer de javelot.

Elle vient de remporter la médaille d’or avec un lancer de poids à 7,1 mètres battant le record paralympique dans cette discipline au Jeux de Tokyo. 

Amel Bouchaib 

1 Comment

  • Mellah hocine
    4 septembre 2021 11:35

    Mon fils, vois-tu ces deux ou trois imbéciles qui tiennent le monde entre leurs mains
    Et, qui, dans leur extrême suffisance, se croient au-dessus de tous ?
    N’en tiens pas compte ; dans leur candide ignorance
    Ils appellent hérétiques tous ceux qui ne sont pas des ânes.
    Omar Khayyâm,
    Les pouvoirs publics n’accompagnent pas suffisamment ces changements dans la société. Les politiques et les médias sont imprégnés des mêmes contradictions provoquées par cette ouverture incontrôlée à la modernité. Les textes juridiques ne reflètent pas non plus la réalité des conditions de vie des femmes et sont source de discriminations tandis que les structures de soutien social et d’insertion professionnelle sont insuffisantes. Pour un honnête homme, soucieux de donner un sens moral à sa vie, il est dans la nature des choses que, de temps à autre, des coupables soient sanctionnés. Qu’il en aille autrement serait désespérant… accepter l’impunité comme allant de soi est partout inadmissible. Le match supposé – toujours plus où moins truqué – vaut donc le coup d’être regardé. Mais, simultanément, c’est très perceptible, l’opinion n’est pas convaincue ; la qualification officielle des faits, les noms des coupables présumés paraissent peu crédibles et la nature des délits – leur ampleur – fort minorée. La rumeur fait état de dérives qui reflètent mieux l’importance des sommes détournées et désigne davantage de coupables à un niveau élevé de responsabilité dans l’État. Au final “yetnahaw gaa”comme disait l’autre.

Envoyer un commentaire

0Shares