DIA | Les tentatives d’empêcher le vote à l’étranger ternissent la belle image du Hirak (Vidéo)
47332
post-template-default,single,single-post,postid-47332,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les tentatives d’empêcher le vote à l’étranger ternissent la belle image du Hirak (Vidéo)

DIA-09 décembre 2019: Le vote de la communauté algérienne établie à l’étranger a été empêché, dans certaines villes de France notamment, par des compatriotes opposés au scrutin du 12 décembre, ce qui a amené les forces de l’ordre de ce pays à intervenir.

Elles ont été sollicitées pour assurer la protection des consulats et autres édifices où se déroule le scrutin qui a débuté hier samedi pour se poursuivre jusqu’à jeudi.

Il faut avouer que le comportement de ces opposants au vote a grandement terni la belle image renvoyée par les marches pacifiques organisées en Algérie chaque vendredi par les citoyens et chaque mardi par les étudiants et ce, depuis le 22 février dernier. Des marches où le mot d’ordre est «silmya, slimya» (pacifique, pacifique).

Ce mot d’ordre dénote de la grande maturité des Algériens et de leur capacité de se mobiliser et de s’opposer au Pouvoir sans violence et surtout sans qu’une goute de sang ne soit versée ! Des marches pacifiques ayant émerveillé plusieurs pays qui ont salué le civisme et le sens de démocratie des Algériens.

Toutefois, des Algériens établis à l’étranger ont tenté de perturber le scrutin en empêchant leurs compatriotes de voter. Ils ont même insulté leurs compatriotes, les traitant de «traitres» pour avoir voté !

Les images diffusées par l’ENTV et sur les réseaux sociaux, montrant une jeune femme insulter le journaliste de l’ENTV et les votants à Lyon ont porté atteinte à la belle image renvoyée par le Hirak.

Des gestes similaires risquent de se produire jeudi prochain dans les bureaux de vote en Algérie, dans la mesure où les opposants au vote vont utiliser tous les moyens pour empêcher le déroulement du scrutin.

En démocratie, voter relève d’un droit civique. En d’autres termes, nul ne doit empêcher un citoyen de voter. Les opposants au vote ont des arguments à faire valoir et sont libres de ne pas voter, mais cela ne doit en aucun cas les amener à empêcher les autres d’accomplir leur droit civique.

Amir Hani

0Shares