DIA | L’œuvre de Yasmina Khadra “l’attentat” sera adaptée en série par Netflix
61866
post-template-default,single,single-post,postid-61866,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’œuvre de Yasmina Khadra “l’attentat” sera adaptée en série par Netflix

Spread the love

DIA-08 juin 2021: L’ambassade des États-Unis à Alger a annoncé que le livre « l’attentat » de l’écrivain algérien Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohamed Moulessehoul qui sera adapté en série par la plateforme américaine Netflix.

L’information a été publié ce lundi 7 juin 2021, sur la page facebook de la représentation diplomatique américaine à Alger : « Félicitations à l’écrivain algérien Mohammed Moulessehoul, plus connu sous le nom de Yasmina Khadra, dont le livre l’attentat est en cours d’adaptation en série Netflix par le producteur américain Michael Kupisk », avait indiqué le communiqué de l’ambassade US à Alger. 

L’ambassade US a rappelé que le livre « l’attentat » a été salué par la critique et a remporté de nombreux prix littéraires depuis sa publication en 2005.

La représentation diplomatique US à Alger a souligné que ce n’est pas la première fois que cet auteur algérien estimé attire l’attention du public américain, rappelant que son ouvrage de 2002 « Les hirondelles de Kaboul » a été publié par l’éditeur américain Doubleday et a été élu meilleur livre du San Francisco Chronicle et du Christian Science Monitor.

Pour rappel, le livre l’attentat de Yasmina Khadra a été déjà été adapté au cinéma dans une production franco-belgo-qataro-égyptien coécrit et réalisé par le réalisateur Ziad Doueiri et sorti en 2013.

L’écrivain algérien s’était démarqué de cette œuvre cinématographique à cause des changements apportés par le réalisateur dans la trame historique.  Le film avait crée également polémique parce que le Liban avait refusé que le film l’attentat représente le pays aux Oscars. Le Liban avait considéré que le film est favorable aux israéliens.  

Pour rappel, raconte l’histoire d’un docteur arabe israélien, qui découvre après un attentat-suicide à Tel Aviv, que sa femme parmi les victimes et apprend de la police qu’elle était la kamikaze.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire