DIA | Mohamed VI : la CAN a uni les Algériens et les Marocains
44449
post-template-default,single,single-post,postid-44449,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mohamed VI : la CAN a uni les Algériens et les Marocains

DIA-31 juillet 2019: Le roi du Maroc, Mohamed VI a mis en avant les encouragements des Marocains à l’équipe nationale algérienne lors de la CAN pour réaffirmer les liens forts et fraternels qui unissent les deux peuples et les deux pays.

Il a ainsi mis à profit ces liens historiques pour relancer le débat sur la réouverture des frontières algéro-marocaines, sachant que l’Algérie n’est pas disposée à les rouvrir tant que le Maroc n’a pas présenté ses excuses. Pour rappel, l’Algérie a été accusé de «pays terroriste» par le Maroc, après les attentats terroristes de Casablanca en 2003.

Le roi du Maroc continue de faire croire aux Marocains qu’il a toujours tendu la main à l’Algérie pour rouvrir les frontières, tout en continuant d’accuser l’Algérie d’être derrière le conflit du Sahara occidental.  

«Aussi, nous réaffirmons notre engagement sincère à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie, fidèles en cela aux liens de fraternité, de religion, de langue et de bon voisinage, qui unissent depuis toujours nos deux peuples frères», a indiqué le roi dans son discours à l’occasion de la fête du Trône.

«La dernière illustration en date de cette proximité remonte à la coupe d’Afrique des nations, organisée récemment dans le pays frère d’Egypte, au cours de laquelle le Roi et le peuple du Maroc, dans un élan spontané et sincère, ont témoigné leur sympathie et leur soutien enthousiastes à la sélection algérienne. Ils se sont joints au peuple algérien pour partager sa fierté, à la suite du sacre mérité lors de cette compétition, car, cette victoire, ils l’ont ressentie comme étant aussi la leur».

«Cette foi profonde dans la communauté de destin, sous-tendue par une histoire et une civilisation communes, nous incite à œuvrer, avec espoir et optimisme, à la réalisation des aspirations à l’unité, à la complémentarité et à l’intégration, portée par nos peuples maghrébins frères».

Il est vrai que les peuples algérien et marocain sont frères, unis par l’Histoire, la langue, les traditions… Toutefois, la politique les a séparés, les positions de l’Algérie et du Maroc concernant la question du Sahara occidental étant diamétralement opposées.

Pour rappel, l’Algérie a toujours affirmé que le conflit du Sahara occidental qui est une question de décolonisation, relève de l’ONU, alors que le Maroc continue d’accuser l’Algérie de s’immiscer dans ce conflit.

Amir Hani

0Shares