DIA | Mondial-2022 : l’Algérie concède un nul devant le Burkina Faso (1-1) (Vidéo)
64643
post-template-default,single,single-post,postid-64643,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Mondial-2022 : l’Algérie concède un nul devant le Burkina Faso (1-1) (Vidéo)

DIA-08 septembre 2021: L’équipe nationale de football a concédé le score de parité (1-1) devant son homologue du Burkina Faso, ce mardi soir pour le compte de la 2e journée du Groupe A pour la qualification au Mondial-2022 du Qatar. Le match s’est déroulé à Marrakech en raison de la non homologation du stade du Burkina Faso par la FIFA.

Il est vrai que l’équipe nationale a joué en déplacement, mais plusieurs spécialistes s’attendaient à une autre victoire de l’Algérie, notamment après son écrasante victoire contre Djibouti (8-0), jeudi dernier lors de la 1ere journée du groupe. Le Burkina Faso représente l’équipe la plus coriace du groupe et une éventuelle victoire de l’Algérie aurait barré la route de la qualification à cet adversaire.

Il est vrai que l’équipe nationale reste sur sa dynamique de victoires puisqu’elle a enregistré son 29eme match sans défaite. Toutefois, la prestation des protégés de Djamel Belmadi n’était pas à la hauteur des attentes.

Les Verts ont réussi à ouvrir le score à la 18′ par l’intermédiaire de Feghouli, ce qui était logique en raison de la possession du ballon en première mi-temps par les Algériens. Alors que l’on s’attendait à une confirmation de ce résultat, c’est l’équipe adverse qui a plutôt dominé la deuxième mi-temps.

Les Algériens ont développé un jeu décousu et ont perdu plusieurs duels et ballons, au moment où l’équipe adverse est revenue en force. La différence s’est située notamment sur le plan physique avec des joueurs adverses plus athlétiques et plus volontaires.

Aussi, la sortie de Bensebaini et Feghouli a créé un déséquilibre au sein de l’équipe nationale qui était méconnaissable en deuxième mi-temps, à l’image de Mahrez dont le rendement était plutôt tout juste moyen.

Toutefois, il faut relever que l’équipe nationale a toujours eu des prestations tout justes moyennes en septembre, un mois qui coïncide avec la reprise des championnats européens. Une situation qui explique le manque d’engagement des joueurs algériens, dont plusieurs d’entre eux évoluent dans des championnats qui viennent de débuter, alors que d’autres n’ont pas encore repris la compétition.

Le manque de concentration des joueurs qui ne s’attendaient pas à une forte opposition du Burkina Faso explique aussi ce score de parité, inespéré pour l’adversaire.

A l’issue de cette rencontre, l’Algérie et le Burkina Faso occupent la première place (les Verts avec un goal-average meilleur) suivi du Niger et de Djibouti.

Le point du groupe A :

Classement                 Pts                   J          Diff

1). Algérie                         4                      2          +8

2). Burkina Faso             4                      2          +2

3). Niger                           3                      2          0

4). Djibouti                      0                      2          -10

Fateh Nassim

0Shares