DIA | Belmadi donne une interview à la FAF et évite la presse à Alger (Vidéo)
64654
post-template-default,single,single-post,postid-64654,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Belmadi donne une interview à la FAF et évite la presse à Alger (Vidéo)

DIA-08 septembre 2021: Après le nul contre le Burkina Faso, le sélectionneur national Djamel Belmadi, n’a pas affronté la presse internationale et notamment algérienne puisqu’aucun journaliste algérien n’a fait le déplacement à Marrakech. Alors pour expliquer ses choix tactiques et son semi échec, Belmadi a organisé avec les responsables de la FAF, une interview improvisée pour la FAF TV, réalisée à l’hôtel le soir même après le match avec le directeur de communication Aboud Salah Bey. Ce dernier jouait le rôle du journaliste et le sélectionneur répondait avec calme. Visiblement, les questions étaient préparés à l’avance et les réponses visaient à donner une réponse à toutes les chaînes de télévision privées notamment.  Belmadi est visiblement en colère contre le l’ENTV qui l’a critiqué en direct en plein diffusion de match. Le commentateur a regretté que le sélectionneur ai refusé qu’une équipe l’accompagne à Marrakech. 

A son arrivée à Alger et devant la cohue des journalistes, Djamel Belmadi a profité de cette anarchie pour fuir et éviter les questions des médias, venus en force dans l’espoir de décrocher une déclaration après le semi échec contre le Burkina Faso. Les journalistes déçus se contèrent finalement des déclarations du président de la FAF Chérif Amara.        

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont critiqué l’attitude hautaine du sélectionneur national, qui s’exprime devant un parterre de journalistes que quand il gagne. 

 Amir Hani 

2 Comments

  • Mellah hocine
    9 septembre 2021 10:47

    Eh bien , voilà , c’est le début de la fin de cette aventure de Belmadi face à ce marasme médiatique dont souffre l’Algérie.
    Belmadi , c’est la rigueur , la discipline , la ponctualité , il ne peut pas évoluer dans ce cadre chaotique imposée par la presse et certains responsables qui ignorent jusqu’a leurs roles au sein de la FAF .Les choses doivent , rapidement changer faute de quoi le bateaux “équipe nationale” risque d’être abandonné en plein océan.
    Un certain MELLAL , sans commune comparaison avec Belmadi , avait tiré la sonnette d’alarme sur cette presse qui s’ecarte de sa mission originelle .
    Il est grand temps pour ce président de la FAF prenne ses responsabilités afin de corriger cette voie qui nous mène vers le .,, précipice .

  • PAPDI
    9 septembre 2021 10:51

    Je trouve qu’il commence à devenir insolant notre coach préféré.
    C’est vrai qu’il fait un travail magnifique mais cela ne lui donne aucun droit de parler d’un ton insolant aux différentes personnes qu’il croise journalistes ou employés de stade ou supporters.

    vous faites un travail exceptionnel qu’aucun coach avant vous a fait mais hat rejlik fl ma bared besh nzidou nhabbouk ktar.

Envoyer un commentaire

0Shares