DIA | La nécessité d’une coopération entre l’Algérie et la France dans la lutte contre le terrorisme
8674
post-template-default,single,single-post,postid-8674,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La nécessité d’une coopération entre l’Algérie et la France dans la lutte contre le terrorisme

DIA-09 Août 2016: Le président français, François Hollande, a souligné la nécessité d’une « coopération bilatérale approfondie » entre l’Algérie et la France en matière de lutte contre le terrorisme, estimant que « le terrorisme est un ennemi commun ».

Dans un message de remerciements adressé au président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour les condoléances qu’il lui a exprimées suite à l’attentat terroriste commis dans l’église de Saint-Etienne, M. Hollande a souligné que « ces tristes circonstances marquent plus que jamais la nécessité d’une coopération bilatérale approfondie en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation, au service de la protection de nos citoyens ».

« Au nom du peuple français et en mon nom personnel, je vous remercie pour les condoléances que vous avez exprimées après l’ignoble attentat terroriste perpétré dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine-Maritime », a noté le président français dans son message.

« J’ai été particulièrement sensible à votre témoignage de compassion et de solidarité qui vient d’un pays ami et qui a lui-même été profondément meurtri par la violence terroriste », a indiqué M. Hollande.

« Le fléau terroriste est notre ennemi commun. L’affronter constitue une priorité pour nos deux pays. Nous aurons besoin de travailler davantage ensemble. Je sais l’engagement de votre pays dans cet objectif », a-t-il relevé.

M. Hollande a indiqué que « ces actes barbares n’ont rien à voir avec l’islam », ajoutant que « la République rejette totalement la logique des terroristes qui ne visent qu’à semer la division, et la haine et veulent prendre les musulmans de France en otage. Or, aujourd’hui, c’est tout l’islam de France qui est mobilisé pour lutter contre ceux qui s’en prennent à notre pays et à ses valeurs, en invoquant une conception funeste de la religion ».

« Nous ne les laisserons pas faire. Nous ferons bloc car c’est ainsi que nous gagnerons cette guerre », a souligné le président français.

APS

1 Comment

  • nouari019
    11 août 2016 7:57

    chacun sa m..de , pendant les années noir nous étions seul contre cet barbarie des milliers de morts ,aucun pays n’a proposé son aide , allez voir vos acolytes Maroc/Israël/ les riquins/ et les autres ,vous n’aimez pas l’Algérie ni les algériens cela et dans vos gènes ,quand on massacre des civils en syrie a longueur de journée pour vous cela et normal !!!!!!

Envoyer un commentaire

0Shares