DIA | Nouveau gouvernement : le Premier ministre s’occupera aussi des finances
62738
post-template-default,single,single-post,postid-62738,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Nouveau gouvernement : le Premier ministre s’occupera aussi des finances

DIA-07 juillet 2021: La particularité du gouvernement de Aimen Benabderahmane consiste en le cumul du Premier ministre le poste de ministre des finances. Benabderahmane était ministre des finances dans le gouvernement sortant et n’a pas lâché ce poste malgré sa nomination à la tête de l’Exécutif. C’est dire que sa première mission c’est de gérer les finances du pays en cette période de crise financière et économique.

Le gouvernement  de Benabderahmane a réduit le nombre de ministres certes, mais a gardé 15 ministres de l’ancien gouvernement, notamment le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, le ministre du Commerce, Kamel Rezig ainsi que Abderrahmane Benbouzid qui ne s’occupera que de la Santé et pas de réforme du secteur. Il restera ministre du Covid ! Idem pour le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, qui a été reconduit mais sans le titre de porte-parole du gouvernement.

La nomination de Lamamra signe l’échec de Boukadoum, qui a n’a pas réussi à relancer la diplomatie algérienne.

Ce gouvernement a également vu la réduction du nombre de ministres délégués qui passe de cinq à deux, à savoir le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro Entreprise, Nassim Dhiafat, et le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups,  Yacine El-Mahdi Walid.

L’Exécutif comprend aussi quatre ministres femmes, Kaouthar Krikou, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Wafa Chaâlal, ministre de la Culture et des Arts, Basma Azouar, ministre des Relations avec le Parlement, et Samia Moualfi, ministre de l’Environnement.

Amir Hani

0Shares