DIA | Ouyahia sera auditionné ce dimanche à Sidi M’hamed dans l’affaire Sovac
43251
post-template-default,single,single-post,postid-43251,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Ouyahia

Ouyahia sera auditionné ce dimanche à Sidi M’hamed dans l’affaire Sovac

DIA-16 juin 2019: L’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui est incarcéré à la prison d’El Harrach sera auditionné ce dimanche par le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on appris de source judicaire. Ouyahia qui a été incarcéré mercredi dernier sur décision de la Cour suprême, sortira de prison pour se rendre au tribunal de Sidi M’hamed.

En ce sens, la sortie d’Ouyahia provoquera certainement des émeutes devant la prison d’El Harrach et du tribunal de Sidi M’hamed. Mercredi dernier, une foule nombreuse s’était rendue à la Cour suprême pour manifester contre Ouyahia. Pis encore, une grande foule l’attendait à l’entrée de la prison d’El Harrach avec des pots et des bouteilles de yaourt à la main pour le conspuer mais aussi exprimer sa joie de voir l’ancien Premier ministre incarcéré. Ouyahia est tristement célèbre pour son impopularité.

En plus d’Ouyahia, plusieurs anciens ministres et walis comparaitront devant la Cour suprême au courant de cette semaine en raison de leur implication dans des affaires de corruption.  Il s’agit notamment de Karim Djoudi (ex- ministre des Finances) et Amar Tou, (ex-ministre de la Poste et des Télécommunications et des nouvelles technologies, de la Sante et des Transports). L’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, devrait aussi comparaitre devant le juge d’instruction pour corruption, alors que des sources judiciaires évoquent l’existence d’une autre liste d’anciens ministres et anciens  walis qui auront à s’expliquer devant la Justice.

Demain lundi, c’est le procès de l’homme d’affaires, Ali Haddad qui reprendra au tribunal de Bir Mourad Rais, alors que pour le procès de Said Bouteflika, le Général Toufik et Athmane Tartag, ces derniers  comparaitront mardi au tribunal militaire de Blida.

Amir Hani