DIA | Peines de 2 à 15 ans à l’encontre de Abdelghani Hamel, sa femme et ses enfants
50283
post-template-default,single,single-post,postid-50283,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Peines de 2 à 15 ans à l’encontre de Abdelghani Hamel, sa femme et ses enfants

DIA- 01 avril 2020: La famille de l’ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, qui s’est illicitement enrichie a écopé de peines de prison allant de 2 à 15 ans. A cela s’ajoute la confiscation des biens mobiliers et immobiliers détenus par les entreprises de la famille Hamel.

Il a également entrainé avec lui d’anciens walis ainsi que l’ancien directeur général de l’OPGI.

En ce sens, le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a prononcé, mercredi, une peine de quinze (15) ans de prison ferme contre l’ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, et une amende de 8 millions de dinars algériens (DA), au terme de plusieurs jours de procès pour des accusations en lien avec des affaires de corruption, notamment “blanchiment d’argent, enrichissement illicite, trafic d’influence et obtention d’assiettes foncières par des moyens illicites”.

Son fils Amiar Hamel a écopé d’une peine de dix (10) ans de prison ferme et d’une amende de six (6) millions de DA. Son fils Chafik a été condamné à huit (8) ans de prison ferme et à une amende de 5 millions de DA. Son fils Mourad a été condamné à sept (7) ans de prison ferme et à une amende de 5 millions de DA. Sa fille Chahinaz a été condamnée à trois (3) ans de prison ferme et à une amende de 5 millions de DA.

L’épouse de l’ancien DGSN, Annani Salima, a, quant à elle, écopé de deux (2) ans de prison ferme et d’une amende d’un million de DA.

Le tribunal a également condamné dans la même affaire Abdelmalek Boudiaf, ancien wali d’Oran, à trois (3) ans de prison ferme et à une amende d’un million de DA. Le même verdict a été prononcé à l’encontre de l’ancien wali d’Oran, Abdelghani Zaalane.

L’ancien wali de Tlemcen, Bensebane Zoubir, a été condamné à trois (3) ans de prison ferme, l’ancien wali de Tipaza, Ghellaï Moussa, à cinq (5) ans de prison ferme et à une amende d’un million de DA et l’ex-directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), Mohamed Rehaimia, a trois (3) ans de prison ferme et à une amende de 500.000 de DA.

Le tribunal a par ailleurs condamné les sociétés de la famille d’Abdelghani Hamel à une amende de 32 millions de DA avec la confiscation de tous les biens et biens meubles saisis.

En somme, la famille de l’ancien puissant DGSN est ruinée du jour au lendemain. Et dire que Hamel se voyait comme président de la République et se préparait à succéder à l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Amir Hani 

0Shares