DIA | SNTF: Reprise des trains vers l’Est à partir de ce mercredi
68001
post-template-default,single,single-post,postid-68001,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

SNTF: Reprise des trains vers l’Est à partir de ce mercredi

DIA-27 juillet 2022: La SNTF a annoncé via sa page facebook la reprise de la circulation des trains vers l’Est du pays ce mercredi 27 juillet 2022, selon le programme habituel.

Les trains allant vers Tougourt et Tebessa reprennent aujourd’hui, alors que le reste des destinations reprennent demain jeudi selon le communiqué de la SNTF.

Hier la SNTF, a annoncé que la totalité du blé transporté par le train de marchandises qui a déraillé vendredi dernier à Lakhdaria (ouest de Bouira), soit 300 tonnes, a été récupérée par les services de la coopérative de céréales et de légumes secs (CCLS) de la wilaya, a-t-on appris, mardi, auprès de cet organisme.

« Nous avons procédé à la récupération de la totalité de la quantité de blé transporté par le train qui a déraillé vendredi dernier à Lakhdaria », a affirmé à l’APS le directeur local de la CCLS, Fakhreddine Dimia, précisant que cette quantité est de l’ordre de 3000 quintaux (300 tonnes).

Le même responsable a expliqué en outre que les wagons chargés de blé « n’ont pas été vraiment endommagés, excepté quelques-uns, néanmoins, nous avons réussi à récupérer la totalité du blé transporté et qui devait être acheminé vers la wilaya de Sidi Belabbès », a précisé M. Dimia.

La quantité de blé récupérée par les services de la CCLS a été « stockée en attendant son acheminement vers sa destination initiale », a-t-il dit.

Vendredi dernier, un train de transport de marchandises, comptant 25 wagons, a déraillé au lieu-dit Taliouine à Lakhdaria (Ouest de Bouira).

14 wagons ont déraillé, dont sept étaient chargés du blé, avait déclaré le chef du district de la société national du transport ferroviaire (SNTF), Mohamed Hannat.

Lancé le jour même du déraillement, une opération de relevage de ces wagons était toujours en cours mardi, selon M. Hannat.

Les causes exactes de cet accident ne sont toujours pas connues et une enquête sur ce déraillement a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale.

Envoyer un commentaire

0Shares