DIA | Tebboune à Al Jazeera : La première interview d’un président algérien depuis 22 ans
61875
post-template-default,single,single-post,postid-61875,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tebboune à Al Jazeera : La première interview d’un président algérien depuis 22 ans

DIA-08 juin 2021: Le chef de l’état Abdelmadjid Tebboune a accordé une interview exclusive à la chaîne qatarie Al Jazeera, la première du genre depuis plus de 20 ans dans ce média panarabe.

L’interview a été réalisée à Alger au siège de la présidence avec le journaliste Abdelkader Ayadh, considéré comme le plus ancien et le plus professionnel des journalistes algériens travaillant à Al Jazeera. Lors de son entretient le président a annoncé officiellement que le bureau d’Al Jazeera est ouvert à Alger. 

L’entretien qui a été enregistré à Alger au siège de la Présidence et sera diffusé aujourd’hui sur la chaîne qatarie. Contrairement à son entretien avec les médias français comme France 24 et le Point, le président de la république a évoqué surtout des sujets qui touche au monde arabe comme la position de l’Algérie sur la Palestine, la Libye mais aussi le question de le contestation populaire en Algérie avec le hirak et la situation politique en Algérie à la veille des élections législatives. 

Cette interview a été réalisée suite à la réouverture du bureau d’Al Jazeera à Alger fermée depuis plus de 20 ans suite à une décision du président Bouteflika. Ce dernier avait accordée une interview à la chaîne qatarie avant son élection en 1999 et après son élection, mais les rapports entre le média qatarie et l’Algérie se sont détériorés suite à la diffusion des messages des mouvements terroristes sur son antenne. 

Salim Bey  

1 Comment

  • Mellah hocine
    8 juin 2021 15:26

    Qui a dit que le système n’a pas changé ? La preuve par cette présence d’Al jazeera face au président qui tente de rapiecer tous les lambeaux d’une Algérie véritablement malade . Le président tente , tente et tente mais trop de dégâts ont été commis ces 20 dernières années . Le président s’est exprimé comme , d’ailleurs , il l’à fait au journal LE POINT, le même discours , les mêmes conditions sauf que la France et Mâcon n’ont pas eu leur part.
    Le président parle aux journaux et chaînes étrangers , mais pas à son peuple car ce peuple mérite une tout autre considération, lui qui patauge dans les problèmes quotidiens qui n’en finissent pas.
    Les élections approchent , malheureusement ce ne sont pas les journalistes du POINT où dAl jazeera qui iront voter,,ils ne seront que des témoins d’une Algérie malade ,divisée et fragmentée qui ne trouvera son remède qu’entre algériens.

Envoyer un commentaire

0Shares