DIA | Tribunal militaire de Blida: Le général Wassini Bouazza condamné à 16 ans de prison ferme
60353
post-template-default,single,single-post,postid-60353,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tribunal militaire de Blida: Le général Wassini Bouazza condamné à 16 ans de prison ferme

DIA-02 avril 2021: L’ancien directeur général de le sécurité intérieure (DGSI), le général Wassini Bouazza a été condamné à 16 ans de réclusion criminel par le tribunal militaire de Blida.

Le procès de général Bouazza s’était ouvert le 30 mars dernier au tribunal militaire de Blida. Il a comparu avec quatre de ses subordonnés, tous les officiers de l’armée. L’ancien DGSI est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation, don “enrichissement illicite”, “trafic d’influence” et “infraction aux consignes de l’armée”.

A noter que le procureur de le république près le tribunal militaire de Blida avait requis, ce vendredi matin, une condamnation de 20 ans de réclusion contre Bouazza et ses co-accusés.

Pour rappel, le général Bouazza a été condamné, le 23 juin 2020 à 8 ans de prison ferme pour “humiliation d’un subordonné”, “détention d’une arme et de munitions de guerre”, “outrage verbal à corps constitué” et “faux et usage de faux”.

1 Comment

  • Mellah hocine
    2 avril 2021 17:34

    “enrichissement illicite”, “trafic d’influence” et “infraction aux consignes de l’armée”., c’est toute la problématique d’une partie de l’institution qui est minée par des pratiques anti nationales, car comdamner autant d’officiers à de lourdes peines de prisons ne peut que constituer un pourrissement au sein de l’armée. Il existe , heureusement des hommes , haut gradés qui gardent cette force au sommet de l’État.

Envoyer un commentaire