DIA | Vers la fermeture de l’usine Renault en Algérie
67273
post-template-default,single,single-post,postid-67273,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Vers la fermeture de l’usine Renault en Algérie

DIA-13 mai 2022: Le constructeur automobile français Renault s’apprêterait à fermer son usine en Algérie, selon la société Inovev, spécialisée dans l’analyse du marché automobile, rapporte plusieurs médias. Renault, qui a définitivement cessé de fabriquer des voitures en Russie, rencontre également des difficultés au niveau de son usine d’Oran en Algérie.

D’après la dernière analyse mensuelle, la société Inovev, spécialisée dans l’industrie automobile, a émis l’hypothèse que Renault pourrait vendre son usine algérienne, implantée près d’Oran. Cette dernière, inaugurée en 2014, rassemble les modèles Dacia Logan 2 et Renault Symbol 2, Dacia Sandero 2 et Renault Clio 4 commercialisés en Algérie. Selon Inovev, l’usine d’Oran « ne répond pas du tout aux objectifs du constructeur puisqu’elle ne parvient plus à se rapprocher du niveau de production visé qui s’élève à 75 000 véhicules par an, sur la base d’une réponse à la demande locale qui avait subi à l’époque l’arrêt des importations automobiles ».
L’entreprise a indiqué que Renault s’était fixé pour objectif de fabriquer 75 000 véhicules par an dans son usine d’Oran. Cependant, sa capacité de production maximale ne dépassait pas les 72 615 voitures en 2018. Alors qu’en 2015, celle-ci avait fabriqué 19 419 véhicules (Clio, Logan, Sandero) puis 42 036 unités en 2016, 60 646 en 2017. «Cette montée en cadence régulière permettait alors d’anticiper une production annuelle de 75 000 unités par an, objectif initial du constructeur », indique le cabinet. Or, la montée en puissance attendue a été stoppée brutalement, et l’usine Renault implantée à Oran n’a fabriqué que 754 voitures en 2020. Même après la reprise de l’activité de l’usine en 2021, le nombre de voitures Renault sorties de cette dernière n’a pas dépassé les 5 208 véhicules.

Renault réfute l’hypothèse de fermeture de son usine d’Oran
Selon « L’Argus Pro », dans un article paru hier, mercredi 11 mai 2022, qui a pris contact avec le constructeur Renault, avance que ce dernier dément l’hypothèse avancée par Inovev. « La situation dure depuis un certain temps, effectivement les volumes assemblés sont toujours très bas, mais en aucun cas nous avons annoncé que nous allions quitter l’Algérie, qui reste un marché important pour Renault ». Toujours selon la même source : « Le groupe français continue d’échanger avec le gouvernement algérien pour remédier à cette situation. En 2021, Renault y a commercialisé 5 109 voitures et représenté une part de marché de 20,6%. Sans une production en local, la marque au losange aurait dès lors du mal à maintenir sa position dans le pays. »

0Shares