Belmadi : «Je ne suis ni frileux, ni un kamikaze, je veux gagner la Gambie et la CAN-2019» (vidéo) - DIA
34809
single,single-post,postid-34809,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-BELMADI DZ

Belmadi : «Je ne suis ni frileux, ni un kamikaze, je veux gagner la Gambie et la CAN-2019» (vidéo)

DIA-18 août 2018: Le nouveau sélectionneur national, Djamel Belmadi a fait montre de détermination, d’ambition et surtout de volonté à l’occasion de sa première conférence de presse, animée ce samedi au centre technique de Sidi Moussa. C’est après avoir signé un contrat de quatre ans avec la FAF dans la matinée, Belmadi est venu rencontrer la presse.
De prime abord, Belmadi a affiché ses intentions et sa manière de diriger la sélection nationale. Après avoir rappelé que c’est un «honneur et une fierté» pour lui de prendre en main la sélection algérienne, Belmadi a indiqué que son premier objectif, c’est de gagner le prochain match contre la Gambie, le 8 septembre à Banjul pour le compte de la 2ème journée des qualifications de la CAN-2019.
«Il faut d’abord se qualifier à la CAN-2019 avant de parler des objectifs assignés», a relevé Belmadi avant de lâcher : «je vais probablement vous étonner, mais je dirai aux joueurs que je veux gagner la CAN-2019 car une fois qu’on sera qualifié, on ne doit pas se contenter d’une participation, mais plutôt aller gagner le titre. Tout est possible quand on donne le maximum». Il a en outre reconnu que cela parait «anormal de perdre contre le Cap-Vert et d’ambitionner de gagner la CAN».
Pour ce qui est l’effectif, il a fait savoir qu’il «procédera à la redistribution des cartes», c’est-à-dire qu’il fera appel à tous les joueurs y compris ceux qui ont été écartés. Pour Belmadi, le problème de discipline ne doit plus se poser en sélection.
«Il y aura une discipline à respecter et celui qui sortira du cadre sera sanctionner», a-t-il dit, soulignant que sa «mission n’est pas de sanctionner mais de constituer un groupe de joueurs avides de gagner».
Il a aussi affirmé que le «faux-débat sur les joueurs binationaux et locaux est clos». «Ce débat a fait perdre beaucoup de temps à l’équipe nationale et désormais, il n’y a que les compétences qui m’intéressent. Je sélectionnerai les meilleurs joueurs algériens, où qu’ils soient», a-t-il dit.
S’agissant de la liste des joueurs convoqués pour le match contre la Gambie, elle sera rendue publique demain dimanche, a-t-il dit. Il a précisé qu’il n’aura que deux séances d’entrainement avant ce match, sachant que le stage débutera la 3 septembre à Alger et l’équipe se déplacera en Gambie le 6 pour jouer le 8 du même mois.
«J’ai déjà en tête l’ossature de l’équipe et le dispositif tactique à adopter», a-t-il rassuré car il avait déjà commencé à travailler au lendemain de son accord avec le président de la FAF, le 2 août dernier.
Pour ce qui est des membres de staff technique, Belmadi a fait savoir que son adjoint est Aziz Bouras, alors que Alex Delal occupera le poste de préparateur physique. Pour Madjid Bouguerra, il a indiqué que «pour le moment, il est en poste au Qatar dans un club que je respecte» et «qu’il faut se donner du temps pour ramener Bouguerra».
Nassim Fateh