BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Faute de ressemblance, la stèle à l’effigie de Matoub Lounes sera refaite

DIA-25 avril 2017: La stèle à l’effigie du chanteur et poète Matoub Lounès, inaugurée jeudi dernier à Souk-El-Tenine (wilaya de Bejaia), est un véritable scandale. Il n’y a aucune ressemblance entre le chanteur et cette stèle.
Il est vrai que les autorités de Bejaia étaient animées d’une bonne intention en inaugurant cette stèle à l’occasion des festivités commémorative du printemps berbère, mais force est de constater qu’il y a un problème de ressemblance évident.
«Les traits de Matoub n’ont pas été respectés et apparaissent sous un angle juvénile qui ne sont pas familiers au grand public», a regretté un responsable de l’APC de Souk El Tenine, s’engageant à saisir le maître de l’ouvrage pour réaliser une copie plus conforme à la réalité.
Il faut relever que les habitants de Souk El Tenine avaient déjà émis des réserves sur cette stèle le jour même de son inauguration, ce qui a été pris en charge par les autorités locales qui ont décidé de saisir le maître de l’ouvrage.
Il est prévu que la nouvelle stèle soit inaugurée le mois de juin prochain à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat du Rebelle. Né le 24 janvier 1956 à Taourirt Moussa, Matoub Lounes a été assassiné le 25 juin 1998 à Thala Bounane. Ses chansons demeurent immortelles et sont toujours d’actualité,  prisées par les puristes et amateurs de la bonne musique et des bonnes paroles. Paix à son âme, le Rebelle !
 
Amir Hani 
 
 
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-kaouane

Kaouane n’exclut pas la diffusion de chaînes privées via l’Alcomsat-1

DIA-18 décembre 2017: Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a affirmé samedi que son ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *