BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

INFO DIA: Erdogan à Alger en septembre pour inaugurer la mosquée Ketchaoua

DIA-10 juillet 2017: Selon une source sûre à Ankara, le président Turc Tayyip Erdogan effectuera en septembre une visite officielle à Alger et cela pour inaugurer la mythique mosquée Ketchaoua, situé en cœur de la place des martyrs à Alger, restaurer gratuitement par le gouvernement turc.

C’est l’agence turque de coopération et de coordination (TIKA) qui s’occupe des travaux de réfection et de rénovation à Alger. L’agence s’occupe également des monuments historiques qui remontent aux époques seldjoukide et ottomane dans différentes régions du monde.

C’était à l’occasion de la visite officielle du président Erdogan en Algérie en 2013, que les travaux de remise en état de la mosquée ont été lancée, par l’intermédiaire d’un groupe spécialisé, d’une institution académique ainsi que de professionnels compétents dans les domaines de la calligraphie et du ciselage.

Les travaux d’écriture et de dessin artistique sont supervisés par le calligraphe turc émérite Houcine Ghoutlou, titulaire du prix présidentiel turc pour la culture et l’art en 2016, et en collaboration avec le ministère algérien des Affaires religieuses.

Le calligraphe a déclaré à l’agence Anadolu que la mosquée retrouvera son identité d’origine dès la fin des travaux de calligraphie, et permettra aux frères algériens de faire dans la sérénité leurs prières.

Nourane Korra Bilhouriane, Professeur à l’Université technique de Yildiz à Istanbul et membre de la commission chargée des travaux de restauration de la mosquée Ketchaoua, avait indiqué il y a quelques temps que les travaux de remise en état de Ketchaoua avancent avec succès, tout en précisant que ces travaux sont extrêmement précis et n’affectent aucunement les éléments historiques que porte le monument.

Elle a ajouté que les Turcs et les Algériens chargés de ces travaux échangent à cette occasion leurs expériences et leur savoir-faire en la matière. Après la fin des ses travaux il était prévu que le chef de l’Etat Turc participera à l’ouverture officielle de la mosquée.

C’est dans ce cadre, la TIKA œuvre depuis 4 ans, à remettre en état la mosquée Ketchaoua située dans la capitale algérienne. Bâtie en 1436, la mosquée Ketchaoua est considérée comme un symbole de la présence historique turque depuis cinq siècles. L’Algérie renferme des monuments d’origine ottomane et turque dont certains sont toujours solides en dépit de la colonisation française et constituent un témoignage de cette période.

Un nombre important de ces monuments a été détruit ou utilisé dans d’autres desseins, étrangères à sa vocation réelle pendant la période de la colonisation de l’Algérie par la France.

La mosquée Ketchaoua a été ainsi utilisée comme dépôt de munitions puis comme logement pour les dignitaires évêques pendant l’occupation française jusqu’à sa destruction en 1844. Par la suite, une cathédrale a été érigée à sa place et est restée ouverte jusqu’à l’indépendance de l’Algérie en 1962. Après l’Indépendance, les Algériens l’ont remise dans sa vocation initiale c’est-à-dire une mosquée et partant est devenue un des symboles de l’indépendance du pays. Mais à la suite du séisme qui a frappé la région, la mosquée a été fermée aux pratiquants.

Salim Bey 

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-dépuillement locales

Fin de l’opération de vote: Début du dépouillement

DIA-23 Novembre 2017:  Le vote pour les élections locales vient de prendre fin dans tous les ...

Un commentaire

  1. Occasion inespérée pour le nouvel empereur de l’empire ottoman pour redorer son blason terni par la répression tous azimuts et la destruction de la République laïque d’Ataturk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *