BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Les raisons de l’encerclement du siège d’El Watan par la police

DIA-24 juin 2016: Depuis quelques heures siège d’El Watan situé à Kouba est encerclé par les services de sécurité, a rapporté le quotidien francophone sur son site internet.  Le quotidien a précisé que les forces de police ont bloqué l’entrée et ont encerclé l’immeuble sans donner d’explications.  Mais selon une source policière, les policiers se sont déplacés sur les lieux pour vérifier si le bâtiment possède le certificat de conformité pour permettre son exploitation.   Un certificat que la protection civile délivre après avoir vérifier que le bâtiment ne contient aucun risque majeure, pour ses occupants mais aussi pour le voisinage.   D’autres sources affirment que la Direction de l’Urbanisme, de la Construction et de l’Habitat (DUCH) a refusé de délivrer un certificat de conformité de l’immeuble pour deux raisons : la construction de deux étages supplémentaires et une extension qui aurait débordé sur un terrain appartenant à l’État. Depuis quelques temps, l’Etat ne badine pas avec les autorisations. Il a fermé deux studios et mis en garde à vue deux personnes à cause d’une simple autorisation de tournage d’émission.

Smati relâché 

Le président du conseil d’administration du journal El Khabar, Zaher Eddine Smati a été relâché, ce jeudi soir, après une garde à vue de plusieurs heures. Mais il doit revenir ce matin pour comparaître devant le procureur au même titre que Mme Nedjai, la sous directrice au Ministère de la Culture et le directeur de KBC et patron de Ness Prod Mehdi Benaissa. Les deux personnes sont retenus dans des cellules depuis mercredi matin.

Amel Bouchaib

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Conférence de presse Ben badis

Mihoubi: « Benbadis, le premier film d’une série sur les personnalités algériennes »

DIA-24 mai 2017: Le ministre de la Culture,  Azzedine  Mihoubi a affirmé mardi soir à ...

Un commentaire

  1. j’ai comme l’impression que le gouvernement prend la voie tracée par Erdogan en Turquie.
    c’est le retour vers une dictature et la mise sous le boisseau de toute velléité de traverser la ligne rouge tracée par ces messieurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *