BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Sellal invite TOTAL à passer à la vitesse supérieure

DIA-20 avril 2017: Le Premier Ministre, M.  Abdelmalek Sellal et M. Bernard Carbo, Directeur Général de Total Lubrifiants Algérie ont, en présence de M. Abdelghani Zaalane, Wali d’Oran et de M. Gérard MENARD Consule Général de France en Algérie, procédé ce mercredi  19 avril 2017, à la pose de la première pierre d’une usine de production et de conditionnement de lubrifiants, sur le pôle d’activité de Béthioua, dans la Wilaya d’Oran.

Cette opération confirme le rétablissement des relations entre le groupe pétrolier français et l’Algérie. Le premier ministre Sellal a ainsi mis fin aux tensions qui avait lancé entre le groupe Total et la Sonatrach.  

Après la présentation de ce projet par les responsables de « Total Algérie », M. Sellal a indiqué au sujet du secteur de la pétrochimie nationale, qu' »à terme nous ne souhaitons plus exporter notre gaz mais le transformer en Algérie ».

« Nous avons les capacités de concrétiser cet objectif avec nos partenaires, à l’instar des français.C’est un choix que nous avons fait. Nous avons besoin de cette plus-value. Il faut qu’on avance », a-t-il ajouté.

S’adressant aux responsables de « Total Algerie », M. Sellal les a invité à passer à la vitesse supérieure.

Construite sur un terrain de 41 000 m², cette unité de production aura, dès la première année, une capacité de 40 000 tonnes par an. Une capacité de production qui, pour répondre principalement à la demande nationale mais également à des perspectives d’exportation, , pourra facilement être doublée>.

Cette usine fabriquera – dès sa mise en service prévue au dernier trimestre 2018 – une très large gamme de Lubrifiants: huiles moteur « QUARTZ » pour les véhicules légers, huiles moteur de type « RUBIA » pour les véhicules lourds, huiles hydrauliques de type « AZOLLA » et  « EQUIVIS », huiles industrielles de type « SERIOLA » et « CARTER», ainsi que des huiles de transmission.

 « Ce projet s’inscrit dans la stratégie de développement de Total Lubrifiants Algérie, qui depuis sa création en 2003, a connu une très forte croissance et a atteint une part de marché de près de 14% en 2016. Cette taille critique lui a permis d’investir près de 4.5 milliards de Dinars dans cette  usine, respectant les meilleurs standards internationaux » a précisé Bernard Carbo. « Nous sommes très fiers que les Lubrifiants qui seront produits dans cette usine, par des Algériens et pour les Algériens, Répondront aux meilleurs standards internationaux et avec les mêmes performances que les produits issus des meilleures usines du groupe Total, en France et dans le monde».

« Pour l’économie algérienne, l’usine de Bethioua, va substituer des productions locales aux importations et va ainsi accroître la valeur ajoutée dans le pays. Avec la création de 200 emplois directs et indirects dans la région oranaise, cette unité de production va consolider et inscrire notre présence en Algérie pour le long terme» a ajouté Jérôme Déchamps, Directeur Opérations de la zone Méditerranée Océan Indien de la Branche Marketing & Services du groupe Total.

Amir Hani 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-EDUCATION E

Concours de recrutement dans l’Education: 10.000 postes pour 700.000 postulants 

DIA-21 juin 2017: Le Ministère de l’Education ne connait pas de crise d’effectif. Cette année ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *