DIA | 4,4 mds dollars consentis par Sonatrach dans l’exploration et la production en 2021
67745
post-template-default,single,single-post,postid-67745,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Le prix du pétrole atteint les 24 dollars

4,4 mds dollars consentis par Sonatrach dans l’exploration et la production en 2021

DIA-04 juillet 2022: La compagnie nationale des hydrocarbures a consenti en 2021 un montant de 4,4 milliards de dollars dans le segment exploration-production, sur son budget global d’investissement s’élevant à 5,1 milliards de dollars, indique le bilan annuel des réalisations du groupe.

« Les réalisations en matière d’investissements en Algérie durant l’année 2021 ont atteint au total 5,1 milliards de dollars équivalent, dont 62% en dinars. 87% du total des investissements, soit 4,4 milliards de dollars équivalent ont été consentis dans le segment Exploration Production », est-il précisé dans le bilan présenté dimanche lors d’une conférence de presse tenue au siège du groupe.

Les agrégats chiffrés de 2021 comportent aussi la production primaire d’hydrocarbures qui a atteint 185,2 millions tonnes équivalents pétrole (TEP), en hausse de 5% par rapport à 2020, constituée de 67% de gaz naturel, de 23% de pétrole brut, 5% de condensat et 5% de GPL.

La production des raffineries en produits pétroliers s’est élevée, quant à elle, à 28 millions tonnes, en hausse de 1% par rapport à 2020, selon le document.

S’agissant des volumes des ventes d’hydrocarbures (englobant les exportations + le marché national), elles se sont élevées à 159,4 millions (TEP), en hausse de 14% par rapport à 2020.

Le volume des exportations des hydrocarbures s’était établi à 95 millions (TEP), en hausse de 18% par rapport aux réalisations de 2020, tandis que les ventes sur le marché national ont atteint 64,3 millions TEP, en hausse de 9% par rapport à 2020.

Pour leur part, les importations des produits pétroliers ont atteint 255.000 tonnes, en chute de 70% par rapport à 2020, a fait savoir le bilan de Sonatrach, expliquant cette baisse conséquente par « la satisfaction de la totalité des besoins du marché national en carburants par la production locale ».

Quant au prix moyen réalisé à l’exportation de pétrole brut, il s’était élevé à 72,3 dollars/baril durant 2021, en croissance de 73% en comparaissant à l’exercice 2020.

Ceci a permis à Sonatrach de réaliser en 2021 un chiffre d’affaires à l’exportation de 35,4 milliards de dollars, contre 20,2 milliards de dollars en 2020, en hausse de 75%.

Plus de 2600 milliards DA de fiscalité pétrolière versée en 2021

Quant au montant de la fiscalité pétrolière versée par la compagnie nationale des hydrocarbures, elle avait atteint les 2601 milliards DA en 2021, enregistrant  une augmentation de l’ordre de 40% par rapport à l’an 2020.

En matière de réception et de mise en service des projets en 2021, le bilan a énuméré de nombreuses réalisations concrétisées pendant l’exercice écoulé. Il s’agit notamment de projets de développement des champs gaziers de Tinhert vers Ohanet (First Gaz), de réalisation d’un Centre de séparation et de compression « Upside Nord-HMD », de développement des champs gaziers Gassi Touil vers Rhourde Nouss, des champs Gassi Touil vers Gassi Touil, des champs Tinrhert – Alrar – First Gaz, les projets de Revamping Unités satellites Sud Hassi Messaoud et de Boosting Hassi R’Mel Phase III.

La liste de ces projets comprend aussi les mises en service des stations Centre et Nord, le Boosting In Aménas Phase III, de la station de compression et de réinjection de gaz Menzel Ledjmat Nord, ainsi que l’extension du gazoduc GPDF 48″ d’El Aricha au Terminal de Beni Saf, sur une longueur de 196 km, le gazoduc 12″ Tiguentourine – Assekaifaf sur une longueur de 109 km et la réalisation du bac de stockage de condensat à Skikda.

L’exercice 2021 a vu, en outre, la signature du 1er contrat d’exploration et production d’hydrocarbures sous l’égide de la loi 19-13, sur le périmètre Berkine Sud avec le partenaire italien ENI et la signature de contrats de réalisation des projets de développement de la production de polypropylène dans la ville de Ceyhan en Turquie avec la société RONESANS, le développement du champs Tinhert – Alrar – Full Development (Lot réseau de collecte), la réhabilitation des canalisations (OB1, OH1, OD1, GZ2) et le remplacement de la station départ SP1 HEH de l’oléoduc OK1.

Parmi les autres réalisations évoquées dans le même bilan figurent aussi l’installation du comité d’éthique d’entreprise, la signature de la nouvelle politique générale HSE (hygiène, sécurité et environnement), la signature de la Déclaration générale de la politique du contenu local et de l’intégration nationale et l’uniformisation des grades d’essences et fabrication d’un seul grade sans plomb à partir du 1er juillet 2021.

L’année 2021 avait été couronnée, par ailleurs, par la réalisation de treize (13) nouvelles découvertes d’hydrocarbures en effort propre, est-il rappelé dans le bilan de Sonatrach.  

Envoyer un commentaire

0Shares