DIA | 60éme anniversaire de l’indépendance : Guterres félicite le Président Tebboune
67741
post-template-default,single,single-post,postid-67741,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

60éme anniversaire de l’indépendance : Guterres félicite le Président Tebboune

DIA-03 juillet 2022: Le secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, a adressé samedi un message de félicitations au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale.

Le secrétaire général de l’ONU a « transmis ses vœux au Président et au peuple algérien pour le succès des festivités marquant la célébration de cet anniversaire mémorable ».

M. Antonio Guterres a tenu à souligner aussi « le rôle important et actif que l’Algérie a joué et continue de jouer au sein des Nations Unies, notamment en assurant le leadership sur un nombre d’actions déployées par les Nations Unies pour la prévention et le règlement des conflits internationaux ».

1 Comment

  • Mellah hocine
    3 juillet 2022 10:29

    L’ONU alias les nations unies semble se perdre dans des considérations politiciennes à l’égard des États Unis . Mr Guterres est à la tête d’une organisation dont la fébrilité est apparue avec cette crise ukrainienne . Pourtant ,l’Article 1 de la Charte des Nations Unies stipule que les États membres doivent « réaliser, par des moyens pacifiques, conformément aux principes de la justice et du droit international, l’ajustement ou le règlement de différends ou de situations de caractère international susceptibles de mener à une rupture de la paix ». Pour cela, la notion d’état de droit, inscrite dans la Charte des Nations Unies garantit le respect du droit international et les principes fondamentaux de la justice.
    De cette crise ukrainienne qui se profilait depuis 2014 , rien absolument rien n’est entrepris par cette ONU afin de mettre fin au conflit et éviter par la même cette  » opération spéciale  » de la Russie.
    Aujourd’hui , tous les textes fondamentaux de la charte des nations unis ont été violés. L’OTAN , l’UE, Les États Unis agissent sans ménagement contre le peuple russe.
    Merci pour ce message , mais beaucoup reste à faire au sein de dette ONU.

Envoyer un commentaire

0Shares