DIA | 80 000 euros de rançons payées par la France aux terroristes récupérés à Jijel
58210
post-template-default,single,single-post,postid-58210,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

80 000 euros de rançons payées par la France aux terroristes récupérés à Jijel

DIA-28 décembre 2020: Une somme de 80 000 euros a été récupérée par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) auprès d’un terroriste à Jijel, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Cette somme représente, selon la même source, “la première tranche de la rançon, objet du marché conclu le mois d’octobre passé au Sahel, et supposée être versée au profit des résidus des groupes terroristes traqués par les services de sécurité au nord de notre pays”.

“Cette opération, toujours en cours, s’inscrit dans la dynamique des efforts consentis sur le terrain, et confirme une fois encore, l’efficacité de l’approche adoptée par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire pour venir à bout du fléau du terrorisme et assécher ses sources de financement”, conclut le communiqué.

Pour rappel, c’est la France qui avait payé cette rançon à des groupes terroristes au Sahel, notamment au Mali.

En octobre dernier, un deal a été conclu au Mali entre des parties françaises et des groupes terroristes pour la libération de 200 terroristes en échange de la libération de trois 3 otages européens, en plus du paiement d’une rançon. Cela constitue aussi une violation flagrante des conventions internationales.

Durant la même période, le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian avait effectué une visite en Algérie au cours de laquelle il a été froidement accueilli. Le Drian devait s’expliquer sur le paiement de cette rançon  à des terroristes.

Auparavant, les forces de sécurité algériennes avaient  capturé à Tlemcen un des terroristes libérés suite au paiement de ces rançons.

Amir Hani 

2 Comments

  • salim
    29 décembre 2020 9:38

    Ce Macron au lieu d’aider ses citoyens le fait parfaitement avec les terroristes.

    Il se trompe de cible.

    Et doit certainement penser qu’il a été élu pour aider les terroristes au lieu de le faire pour son pays.
    Pour preuve, il fait massacrer ses citoyens par la police avec des LBD, en plus des matraquages.

    Quand aux terroristes Macron sait qu’ils travaillent pour l’intérêt de son pays la France.

  • saho sag
    5 janvier 2021 12:25

    La France n’a jamais su négocier. Ou elle bombarde les Etats ou elle paye les
    rançons pour leurs aventuriers d otages. Macron au lieu d’aider ses citoyens le fait
    parfaitement avec les terroristes. Il se trompe de cible.

Envoyer un commentaire