DIA | Accusé d’offense à l’Islam: Le procureur requis l’application de la loi contre Said Djabelkheir
60343
post-template-default,single,single-post,postid-60343,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Accusé d’offense à l’Islam: Le procureur requis l’application de la loi contre Said Djabelkheir

DIA-02 avril 2021: Le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a requis, jeudi, l’application de la loi dans l’affaire de l’universitaire Saïd Djabelkhir, poursuivi pour offense à l’Islam.

Répondant aux questions de la juge, l’accusé qui est un spécialiste en jurisprudence de la Charia islamique, avait déclaré que ses publications sur Facebook ne constituaient pas une offense à l’Islam, soutenant que ses commentaires reposaient sur des recherches qu’il avait fait sur les livres de la tradition prophétique (Sunna) et de la Charia.

Et d’ajouter que ses commentaires étaient “en réponse à certaines parties plaidant pour l’interdiction de la célébration de Yennayer car, fête païenne”.

“Il est inconcevable qu’un spécialiste de la Charia offense la religion musulmane, a-t-il avancé, soulignant que “ses écrits s’inscrivent dans l’ordre de la jurisprudence, sans plus”.

A rappeler que la plainte avait été déposée contre Saïd Djabelkhir par un enseignant universitaire spécialiste en sécurité électronique à l’université de Sidi Belabes.

2 Comments

  • selma
    2 avril 2021 14:23

    L’inculture, l’intolérance et le fanatisme ou la rançon, voire le butin de l’idéologie du wahabisme
    pendant que les pays initiateurs de cet islam politique progressent, nous, nous régressons. Mais où est donc passé l’islam de nos aïeux et de nos aînés, chez qui la morale et les principes constituaient le socle de la religion musulmane ? Peut-on garder l’espoir de retrouver cet islam sain et serein ?
    Et c’est la voix d’un électronicien qui prends le dessus sur celle du spécialiste de la Chariâ et de la jurisprudence
    croisons les doigts car à cette allure là, il est fort probable que dans peu de temps le boucher remplacera le chirurgien

  • ali.B
    3 avril 2021 10:32

    Bonjour, il n’y a pas que les écrits sur FB, il y a une vidéo qui m’a choquée, celle où ce “chercheur en chari3a” dit que le jeune du ramadhan est “moustahab” en expliquant: “je peut faire le jeune, je ne suis pas malade ,mais je ne veut pas le faire, donc il suffit de faire une fidia.” c’est là où il sort de ” l’islam de nos aïeux et de nos ainés”. Le verset enjoignant les croyants de pratiquer le jeune de ramadhan est très clair, et n’a pas besoin de tafsir.
    N’est pas chercheur qui veut.
    Les dires de sieur, naviguent avec une mode qui revient périodiquement.
    ce soit disant chercheur ne veut pas faire le jeune, qu’il assume les conséquences futures selon ses croyances, mais qu’il n’incite pas les esprits faibles des membres de notre société qui passe de l’intégrisme criminel au libéralisme à outrance .

Envoyer un commentaire